Avertir le modérateur

29/04/2008

Les "faut qu'on" et les vrais cons...

Si vous ne deviez faire qu'une seule chose sur Internet, je vous conseille très fortement de lire les commentaires des lecteurs sur les quotidiens, en prenant soin de compulser des journaux de gauche ET de droite... Vous pouvez même vous passer de la lecture des articles eux-mêmes.

Vous aurez alors le plus bel éventail de l'état de la société française d'aujourd'hui. A faire véritablement peur !... Vous serez alors sidérés par l'inculture, la bêtise crasse, l'embrigadement des idées, l'intoxication, la haine gratuite et l'irresponsabilité de beaucoup de nos concitoyens qui sont certains que leur opinion va bouleverser le monde. Vous serez en face du plus beau bêtisier connu à ce jour... Heureusement, vous trouverez aussi beaucoup de personnes dotées d'un solide bon sens !... Vous aurez surtout l'image d'une France éclatée où la haine est élevée en vertu, où la bêtise se prétend science et où l'incompétence se fait suffisante...

En résumé, si le pétrole monte à New York, c'est la faute de Mr Sarkozy; si les pâtes sont plus chères, c'est la faute de Mr Sarkozy; si le pouvoir d'achat n'augmente pas, c'est la faute de Mr Sarkozy; si les dépenses de santé explosent un peu plus chaque année, c'est la faute de Mr Sarkozy; si la canicule fait des victimes, c'est la faute du Président; si les inondations perturbent le week-end de quelques français, c'est la faute de Mr Sarkozy.... Au fait, les Français ne seraient-ils pas un peu nombrilistes ???

Sur Mme Betancourt, un lecteur a même osé écrire : "Sarkozy devait la faire libérer avant la fin de l'année dernière. Encore une promesse non tenue".
Sur les JO et le Tibet, on semble découvrir, tout à coup, qu'il y a des chinois au Tibet.... Bizarre que cela arrive tout d'un coup, juste avant les JO...personne ne le savait avant ??? ou on s'en foutait totalement ??? Les chinois occupent pourtant le Tibet depuis 1949, et de nombreuses révoltes bien plus sanguinaires ont eu lieu dans l'indifférence générale ...du coup, plus un mot sur le Darfour, c'est devenu un non-évênement !...PFUIT !...la Tchétchénie, Haïti, l'Irak, pas le moindre Tsunami ... ah, heureusement il reste Mr Sarkozy.... Comme dans le textile, la presse suit les modes.... On est passé de l'ère PAT-DEF à la mode MINI...

Maintenant que, en riposte à nos manifestations, les chinois s'organisent pour boycotter les produits français, on va bientôt voir des grèves dans les entreprises françaises touchées, et la gauche s'empressera d'accuser Mr Sarkozy d'incompétence... Nos manifestants courageux n'ont pas encore eu l'idée, les pauvres, que si l'on boycottait tous les produits chinois, ce serait beaucoup plus efficace... Ah, mais non !... ils ne vont pas commencer à favoriser les salauds de patrons français !... IL FAUT D'ABORD PUNIR LES PATRONS (salaires faramineux, parachutes dorés etc...) même si en réalité, leur cible tant détestée ne représente que moins de 1% du patronat français et que 97% de ces patrons ont moins de 20 salariés et sont donc plutôt des artisans... Tant pis, TOUS DANS LE MEME SAC !!!

Mais revenons à nos commentaires de presse :
Lisez la montagne d'inepties vomies au sujet des grèves de lycéens... On y trouve de tout... Voyons quelques exemples pour justifier cette chienlit :
Un enseignant : "Il y a dans les lycées des tas de dépenses inutiles mais jamais rien qui rende la vie agréable.Les fleurs (à certaines saisons il suffit de se baisser pour les ramasser) sont absentes des salles et des couloirs. Pas d' aquariums. Pas de petites oeuvres d'art discrètes mais qui stimulent l'imagination (NObs),.....De toute façon nous refusons la société d'aliénation par le travail dont vous rêvez !...

Par contre, et curieusement pour des journaux de gauche, autre son de cloche:
Des parents : j'aimerais savoir pourquoi la France est(-elle) aussi mal classée malgré un effectif record affecté à l'enseignement, soit en enseignants et tout ce qui gravite autour ? (NObs)...Des moyens toujours plus onéreux et des résultats toujours plus mauvais !!!....le problème sera résolu lorsque les enseignants auront crevé ce reniement de l'autorité et de la hiérarchie jugées comme des principes inamovibles et tabous.... Les jeunes sont complètement manipulés par des syndicalistes passéistes, revanchards et actifs...  Mon gamin rentre le soir du lycée avec des tracts qui sont un ramassis de propos ciblés, bien pensés et rédigés de manière à amener les jeunes à y croire... Cela s'appelait bien de la Propagande en d'autres époques peu glorieuses de notre histoire, non ??,...Pour ma fille de 15 ans c'est parce-que N.Sarkozy veut établir un couvre-feu???...Ou encore parce-qu'il veut supprimer des postes d'enseignants et que les pauvres ne pourront plus aller à l'école???.. Si ce n'est pas de la manipulation, je me demande ce que c'est?.. A quand les maternelles? (NObs)
Un enseignant :" Dans ce classement, la Suisse par exemple est nettement mieux classée que la France avec proportionnellement un effectif inférieur à la France, suite en particulier aux réformes entreprises dans les années 90 quand l'économie allait mal et qu'il fallait faire mieux avec moins pour ne pas laisser s'envoler la dette" (NObs).

En fait, tous les ministres de l'Education (y compris MM Jospin, Chevenement, Savary...), de droite comme de gauche ont eu à faire face, CHAQUE ANNEE depuis 1968, aux environs du mois de mai, à cette agitation adolescente, pour des sujets les plus divers, et parce que des adultes ont régulièrement utilisé ces jeunes comme force de frappe pour parvenir à leurs fins sans trop s'engager eux-mêmes, les mieux placés en matière d'intox étant les enseignants... Alors cette agitation ne serait-elle pas plutôt un simple dérèglement glandulaire d'adolescents lié au printemps avec des adultes qui utiliseraient la température due à cette fièvre pour réchauffer leur corps (enseignant)...

Mais tous les autres sujets génèrent aussi un débat grinçant entre les "faut qu'on" et ceux qui réfléchissent. Le fossé est alors immense... entre ceux qui savent évidemment tout sur tout et dont le niveau de réflexion choquerait jusqu'en maternelle et fait exploser de rire à l'étranger, et ceux qui se posent simplement des questions, qui réfléchissent et ne se contentent pas de caricatures dessinées par d'autres...

Sur l' Economie par exemple: "on nous dit ce matin qu'un repreneur étranger se propose de reprendre MADRANGE (Gandrange !..), alors ma question n y a t il pas assez de riches en France pour reprendre cette usine, ou sommes nous véritablement au fond du trou??" (NObs). Autrement dit, à gauche, on réclame des riches de droite pour réparer les dégâts que la gauche a causés ???.

Je me souviendrai toujours de cette réflexion d'un sage africain lorsque que je vivais dans cette région du monde : "vous, les Français, lorsque vous devez choisir entre une bonne et une mauvaise solution, on est certain que vous choisirez la mauvaise...vous êtes votre premier ennemi !..".

Il est vrai que la France d'aujourd'hui est une médiocre équipe de football, et qui, faute de savoir bien jouer, fait tout pour conduire l'autre équipe à la faute. Au lieu d'aider à construire l'avenir de nos enfants, l' opposition passe tout son temps à harceler une majorité qui de ce fait se montre fébrile, brouillonne et maladroite. Le seul but n'est pas de faire gagner la France, c'est d'abattre l'autre...
 
Le comble, c'est que la minorité, dans notre pays parvient toujours à affirmer que son adversaire majoritaire a des idées minoritaires. On décide, à l'avance qu'un bulletin de vote de gauche est démocrate et qu'un bulletin de droite est anti-démocrate... On vient d'entendre des voix se lever contre l'élection de Berlusconi en Italie, parce qu'il est de droite... On est tout de même indécrottables de décider que les autres ont tort dans leur choix... Les italiens n'ont pas le droit de décider de choisir qui ils veulent ?... Qu'est-ce qui nous permet de clamer que cette élection est scandaleuse, comme je l'ai entendu à la télévision ?.. Va-t-on, un jour, établir des cartes d'électeur à points.... 10 points si on est de gauche et 5 points si on est de droite ???... La presse italienne aujourd'hui s'énerve contre ces Français arrogants parce qu'on les prend pour des imbéciles et des incapables de bien voter... En cas de boycott italien, on râlera encore bien sûr après Mr Sarkozy...

Et si tous ces donneurs de leçons se trompaient lamentablement ?... Regardez donc du côté des écologistes (je parle des politiques !)... On a longtemps protesté contre le nucléaire, mais aujourd'hui on se flatte du bilan carbone favorable des centrales nucléaires pour refuser, pour pollution visuelle, les éoliennes qu'on réclamait à corps et à cris quelques années auparavant.... Souvenez-vous de la guerre contre le lobby du pétrole et des protestations contre le frein au développement des énergies alternatives, tout particulièrement les agro-carburants... On comprend aujourd'hui, de façon dramatique, que les écologistes sont, de fait, les premiers prédateurs de l'homme. On nage en pleine folie alors...
  • -que la population du monde augmente sans cesse (et pourtant défense de toucher aux allocations et aides à la natalité !!!),
  • -que des pays pauvres accèdent enfin à des capacités leur permettant d'échapper à la famine,
  • -que les surfaces de terres fertiles diminuent fortement du fait du réchauffement climatique,
  • -que des émeutes de la faim éclatent un peu partout,
... nos brillants écologistes nous ont pendant des années incités à produire du carburant à partir de l'agriculture, c'est-à-dire en diminuant les surfaces consacrées à l'alimentation au profit de surfaces destinées au pétrole vert et nécessitant une forte irrigation. Beaucoup de pays ont suivi ces recommandations et nous sommes aujourd'hui entrés dans une ère de pénurie alimentaire amenant à des mouvements de stockage de précaution par les plus riches et de grave pénurie pour les plus pauvres...

Déjà le 24 mars dernier, le patron de Nestlé, Peter Brabeck, avait déjà pointé du doigt les biocarburants, responsables selon lui de la flambée des prix des matières premières agricoles: «si l'on veut couvrir 20% du besoin croissant en produits pétroliers avec des biocarburants, comme cela est prévu, il n'y aura plus rien à manger» indiquait-il dans un entretien à l'hebdomadaire NZZ am Sonntag.

Jean Ziegler, le rapporteur spécial des Nations unies pour le droit à l'alimentation, accuse les pays développés d'être responsables de l'importante inflation qui touche les denrées alimentaires. C'est une dénonciation sans appel : "La fabrication de biocarburants est aujourd'hui un crime contre l'humanité."

Des émeutes de la faim ont déjà éclaté en divers points du monde : Maroc, Mauritanie, Sénégal, Burkina, Egypte, Ethiopie, Cameroun, Madagascar, Haiti, Pakistan, Thailande, Philippine, Indonesie... D'autres pays voient la pénurie alimentaire se développer gravement, et notamment : Bolivie, Nicaragua, Guinée-Bissau, Guinée, Sierra-Leone, Libéria, Ghana, Congo-Brazza, Congo-Khinshasa,  Centrafrique, Zimbabwe, Swaziland, Lesotho, Kenya, Ouganda, Burundi, Soudan, Tchad, Erythrée, Somalie, Irak, Afghanistan, Népal, Bangladesh, Sri Lanka, Timor-Oriental, Corée du Nord, Moldavie...  On n'en parle pas !...ça ne fait pas vendre de papier !...
 
Dans mon dernier article, je citais l'exemple de la sortie en boîte de nuit de Mr Lang, en compagnie du Président illégitime de Côte d'Ivoire Laurent Gbagbo. Mr Jack Lang le qualifiait alors de grand démocrate ami.  Le lendemain même, ce grand démocrate faisait ouvrir le feu contre une manifestation contre la faim de femmes ivoiriennes ... bilan : 2 morts et de nombreux blessés... L'avez-vous lu dans la presse ?... Non, parce que c'était un homme de gauche ?... Bizarre, la presse est prompte pour la paille à droite, et en vacance pour la poutre à gauche !...

Le scientifique américain Edward Lorenz, considéré comme le père de la théorie du chaos et de l'effet du papillon et qui vient de décéder à l'âge de 90 ans avait présenté en 1972 une étude très sérieuse intitulée : "Prévisibilité: est-ce que le battement des ailes d'un papillon au Brésil peut déclencher une tornade au Texas ?" qui pourrait être traduite en adage populaire :"à petite cause, grands effets"...

Nous avons donc déclenché un déséquilibre qui pourrait se révéler dévastateur pour les hommes. La situation est d'autant plus grave qu'elle s'ajoute à la grave crise monétaire et financière du monde et aux mouvements incontrôlables de capitaux flottants spéculatifs sans nationalité établie qui quittent les valeurs boursières traditionnelles en difficulté, pour se porter vers des valeurs incontournables et en expansion inéluctable : l'énergie et l'alimentaire avec pour conséquence directe, du fait de la pénurie ou de la disponibilité insuffisante, une surenchère...

La directrice du Programme Alimentaire Mondial, Josette Sheeran, estime qu'il existe dans le monde entier "854 millions de personnes confrontées à des  crises alimentaires", à qui s'ajoutent quatre millions d'autres  chaque année. 57 pays, dont 29 en Afrique, 19 en Asie et neuf en Amérique latine, ont été frappés par des inondations dévastatrices. Les moissons ont été affectées par la sécheresse et la canicule dans le sud de l'Asie, en Europe, en Chine, au Soudan, au Mozambique et en Uruguay.   La flambée des cours pétroliers entraîne la hausse du coût de  la production agricole, en raison notamment des tarifs du fret et des  transports.

La presse mondiale s'en fait régulièrement l'écho, pendant que chez nous on parle de la montre de notre Président et du scooter de son fils... Nos bobos-peace&love français toujours prompts au simulacre de l'émotion crient au scandale du pouvoir d'achat chez nous, qui ne progresserait pas assez vite, alors que tout près de chez nous, on voit des enfants au visage émacié qui meurent de faim. Pour ces pauvres condamnés à gratter un sol stérile, nous donnons l'impression de hurler sur l'augmentation du prix du caviar (ne parle-t-on pas de gauche-caviar ?...). Les Français seraient-ils devenus si égoïstes, si irresponsables, si méprisables, de tout vouloir pour eux, quitte, comme on le voit pour les retraites, à vivre sur la tirelire de leurs propres enfants et petits enfants qui n'auront plus de retraite parce que leurs parents auront vidé les caisses ???...

Il suffit de lire ce qui reste de presse non people pour se convaincre du désastre. Par exemple,
  • -les prix des aliments en Chine ont augmenté de 21% sur un an. Cette hausse s'expliquerait notamment par la part grandissante de maïs consacrée à la production d'éthanol. Cet usage comme carburant aurait provoqué une flambée de 25% du prix de la nourriture du bétail en 2007..
  • -L'inflation a atteint 3,1% en mars en Allemagne ( avec 3,2 en France, nous ne sommes pas plus mauvais !).
  • -Le 27 mars dernier, le riz a bondi de 31% en une seule journée après l'annonce, par quatre pays producteurs (Inde, Egypte, Vietnam et Cambodge), de la suspension de leurs exportations, alors que les Philippines réclamaient 500 000 tonnes.
  • -Au Brésil 20% des carburants sont déjà d'origine végétale. Les États-Unis, premier producteur mondial derrière le Brésil, veulent faire mieux. Actuellement 10% de la production de maïs outre-Atlantique est transformée en biocarburants. Cette part pourrait être portée à 30% d'ici à cinq ans soit la totalité des excédents exportables de maïs américains.
  • -Depuis 2000, sur les huit récoltes de blé effectuées au niveau mondial, sept d'entre elles se sont révélées déficitaires. La consommation dépasse la production. Le train de vie de certains pays émergents n'y est pas étranger. L'émergence d'une classe moyenne en Inde et en Chine a dopé la consommation de viande au niveau mondial, faisant croître de facto les besoins en céréales. Cette raréfaction de l'offre s'est trouvée en partie amplifiée par la montée des prix du pétrole à partir de 2003.
  • -Les biocarburants, qui restaient jusqu'alors assez coûteux à produire, sont brusquement devenus bon marché. Les cours du colza, du maïs et du blé n'y ont pas résisté, affichant des hausses spectaculaires sur les trois dernières années sur le marché à terme de Chicago. Depuis 2006, les cours du blé ont ainsi triplé à Chicago. Idem pour le maïs. Dernière denrée touchée: le riz. Car ces hausses ont des répercussions en cascade. La hausse du prix du pain, provoquée par la flambée des cours du blé, a provoqué des troubles en Egypte, l'un des pays exportateurs de riz. Du coup, le pays a décidé d'arrêter ses exportations. L'annonce a ainsi provoqué une flambée des cours, la tonne de riz thaï ayant bondi de 580 dollars à 760 dollars en une seule séance à Chicago. Depuis, c'est l'inquiétude en Asie. Car, de son côté, l'Office national interprofessionnel des grandes cultures a averti: le maintien de la production mondiale de riz par habitant est «un défi quasi insurmontable d'ici à 2010».

...et pendant ce temps, les Français n'ont jamais acheté autant de véhicules 4/4, ils parlent de faire la révolution parce qu'on leur interdit de fumer dans les bistrots ou parce qu'on ne leur rembourse pas intégralement les médicaments, dont ils sont -et de très loin- les plus grands consommateurs au monde... Seraient-ils plus fragiles que les autres , les Français ?... Bien sûr, les écologistes vont encore nous affirmer que c'est la faute aux centrales nucléaires, à l'agriculture non-biologique, à Tchernobyl, aux lunettes de soleil de Mr Sarkozy.... mais une chose m'intrigue tout de même, comment se fait-il, dans un environnement si dégradé, que nous vivions de plus en plus vieux, chaque année, au point de déstabiliser nos régimes de retraite, alors que dans les pays pauvres avec une agriculture traditionnelle, l'espérance de vie soit si faible ?...

Et même sur le changement climatique à l'origine d'une partie du problème, on n'a que des prétentions sans certitudes... Notre terre a connu, très régulièrement, dans son histoire, des bouleversement importants, glaciations majeures ou réchauffement grave, sans que l'homme soit en cause puisqu'il n'existait pas... On a eu des centaines de milliers de morts de froid chez nous au cours de ce millénaire...sans aucune usine ni automobile !.. Tout au long de cette histoire, des espèces ont disparu et d'autres sont apparues... Mais aujourd'hui, dès qu'une race de marguerite s'éteint, c'est une catatrophe écologique, c'est forcément la faute de l'homme, et il faut tout faire pour maintenir cette espèce ... EN OPPOSITION TOTALE AVEC LA THEORIE DE L'EVOLUTION... Couché Darwin !!!

On se prend pour des dieux protecteurs de la nature, on veut interdire les automobiles et les usines et on ne veut pas voir que leurs émanations sont moins importantes que les flatulences des bovins (arrêtons AUSSI de manger de la viande !)... et bien pire, le dégel du permafrost polaire entraîne dans l'atmosphère des quantités phénoménales de méthane, sans commune mesure avec tout ce qui résulte de l'industrie... Sans parler de l'impact des océans qu'on est totalement incapable de mesurer mais qui est sans nul doute colossal...

Le monde politique s'est emparé du dossier, et il y a donc aujourd'hui un effet de mode très porteur électoralement dans les pays développés qui se complaisent tant dans la culpabilisation, mais qui commence à être contredit par de plus en plus de scientifiques... Notre impact sur le changement climatique n'entraîne sans doute qu'une légère accélération d'un processus extérieur à l'homme.... mais ce n'est pas une raison pour ne rien faire évidemment... La Terre est vivante, avec ses propres cycles de réchauffement et de glaciation... Tous les carottages des glaces polaires l'ont particulièrement bien montré... Rappelons nous que le Groenland tire son nom de sa verdure, alors qu'elle est aujourd'hui un bloc de glace, et que le Sahara était boisé et peuplé de nombreux herbivores !
 
Regardons les choses en face :  Depuis la fameuse étude sur les Lemmings, les polémologistes pensent qu'une population se régule naturellement par l'apparition régulière de conflits meurtriers rééquilibrant les populations en adéquation avec les quantités de nourriture disponibles, ou par les épidémies, ou une baisse de la fertilité humaine, mais ce mécanisme semble aujourd'hui être pris en défaut car la population de la Terre croit de manière exponentielle. Les terres fertiles agricoles se réduisent. Les récoltes sont régulièrement anéanties par des catastrophes (inondations, tornades, sécheresse). Les zones de peuplement humain se réduisent, soit par l'avancée des déserts soit par la montée des océans, entraînant inéluctablement, dans un avenir proche, des migrations massives et des conflits territoriaux. Les niveaux de vie dans les pays développés dépendent essentiellement d'une énergie qui se raréfie... On croit encore au Père Noël de l'énergie facile, comme certains ont cru que le moteur à eau était bloqué par le lobby du pétrole. On oublie une donnée incontournable, celle de la loi physique des pertes qui fait que même si une énergie nouvelle est réalisable, il faut toujours, pour produire une énergie donnée, dépenser plus d'énergie... Il en va de même également pour l'hydrogène qui n'existe pas à l'état libre ...

Ce gaz existe certes en abondance dans les océans, mais il faut encore plus d'énergie pour le produire ... et à part le vent, les fleuves (s'il n'y a pas de sécheresse !), le courant des océans, et le soleil, il ne nous reste plus guère d'autres choses que l'économie et la fin du gaspillage...

Et nous n'en prenons pas le chemin. Si la Terre a connu des milliers de crises, mais a su réagir et se rééquilibrer, l'homme est peut-être la prochaine espèce en voie de disparition parce qu'il refuse de changer et de s'adapter... Il prétend qu'il fera plier la Terre !!!

La preuve ?...
  • La population du monde augmente dangereusement, mais nous, nous hurlons si on touche à la politique de natalité et aux allocations pour avoir toujours plus d'enfants (Les Chinois tant décriés font exactement l'inverse... sans doute sont-ils plus intelligents, ces idiots !)...
  • Nous crions après l'augmentation du prix des carburants rendant nos week-end plus onéreux alors que nous n'avons pas d'autre solution réelle qu'un rationnement, soit par le prix, soit par tickets attribués par famille...
  • Nous hurlons après le gouvernement rendu responsable selon nous de la baisse du pouvoir d'achat, attisés par des politiciens mauvais perdants, alors que les prix flambent dans le monde entier en raison de stocks insuffisants de nourriture... Nous crions que nous allons devoir raccourcir nos vacances alors que beaucoup d'autres grattent la terre inculte pour tenter de faire survivre leurs enfants....
  • Nous hurlons, sans même savoir pourquoi, après les OGM qui permettraient de produire plus de nourriture et nous condamnons ainsi des centaines de millions de personnes à la plus atroce des morts lentes...celle de la faim...

   ...et si demain les OGM étaient notre seul espoir... pour manger, pour se chauffer, pour s'éclairer ou pour voyager ?...
 
Tous les "faut qu'on" d'aujourd'hui se pareront alors de l'auréole de l'innocence, comme tous ces collabos qui se prétendaient résistants à la Libération......

                    ...mais je sais qu'il resteront toujours des "vrais cons" car le vernis ne teinte pas le coeur du bois!...

                    ...et j'ai honte à cause d'eux ...

14:39 Publié dans Blog | Lien permanent

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu