Avertir le modérateur

14/11/2009

Quand les bourreaux sont encensés et les démocrates conspués …

Les_Dictateurs.gif

Notre monde est en train de vivre une période bizarre, faite d’un immense espoir et d’une nostalgie incompréhensible…

 

Les jeunes d’aujourd’hui n’y comprennent plus rien et j’ai tout lieu de penser qu’ils ne sont déjà plus que les moutons de demain… Ils sont coupés de leur Histoire… Hier, il n’y avait rien … Le 11 novembre n'est plus qu'un simple jour de congé...

Et c’est bien au moment de ce symbole fort que constitue le vingtième anniversaire de la chute du mur de Berlin qu’il me parait essentiel d’ouvrir les yeux de la jeune génération que des décennies de mensonges a trompée de manière éhontée … C’est en pensant à mes petits enfants que je réalise aujourd’hui que le danger est toujours à nos portes, les mensonges sont toujours là. Des tribuns autoproclamés et ambitieux commettent à nouveau les mêmes fautes que par le passé, et qui, pourtant, ont conduit notre monde à une succession de désastres apocalyptiques.

 

Pourtant, comme à Berlin, il suffit d’un peu de réflexion pour comprendre qu’en général, on construit un mur pour empêcher ceux de l’extérieur de pénétrer !... La, nous avons un cas unique, le COMMUNISME, où l’on construit un mur pour nous empêcher de SORTIR !!! Chez nous, on appelle cela une PRISON, où chacun n’a qu’une idée en tête : FUIR, malgré les risques… Dans le monde communiste, on appelle cela le paradis socialiste…

 

Pourtant, l’intoxication des esprits pendant tant d’années a conduit les plus anciens à la nostalgie du passé… On finit par regretter sa cellule, par peur de l’espace vertigineux, par imprégnation routinière, par paresse de se prendre en charge et par les souvenirs de jeunesse. Une sorte de syndrome de Stockholm, où l’otage finit par aimer son tortionnaire…

 

Ce qui me choque le plus, maintenant, c’est de voir avec quelle légèreté les plus fidèles soutiens du régime totalitaire d’URSS dans notre pays se lavent les mains et se dédouanent de toute responsabilité morale, à l’image de Madame Marie-George Buffet qui, au nom du PCF, ose déclarer que La chute du Mur de Berlin a été "à la fois un soulagement et un immense choc, qu’elle n'a ni bu le champagne ni pleuré le 9 novembre 1989 »… "On aurait dû condamner ces régimes, on les a seulement critiqués (...) On a parlé de bilan globalement positif, on a toujours essayé de justifier quelque part ces régimes alors qu'ils étaient voués à l'échec"…

Pauvre PCF, pourtant catalogué alors d’être un des plus Staliniens d’Europe… Il n’avait pas vu ce qui se passait… il voulait conduire la France vers un immense goulag …  « en toute bonne foi » . Sont-ils donc irresponsables à ce point ?... Que dirait-on du chirurgien qui tue son patient sur le billard et qui, pour sa défense, déclarerait qu’il pensait que son diplôme acheté au marché au puces, était tout de même valable ?...

 

Madame Marie-George Buffet se serait grandie en clamant que l’URSS était entre les mains des dictateurs les plus sanguinaires de l’Histoire et que Staline était l’équivalent d’Hitler à la puissance 10 !..

En effet, on oublie trop souvent que si Hitler a ordonné la mort de 6 millions de juifs, et de très nombreux tsiganes, homosexuels, handicapés ou slaves dits de seconde zone, les Tsars communistes d’URSS sont responsables, selon les différents historiens, de la mort de 80 à 100 millions d’êtres humains… Bien sûr, l’échelle de temps n’était pas la même mais le résultat est là devant nous et ne doit pas nous laisser endormir naïvement dans notre petit confort de citoyen d’une démocratie que pourtant nous n’arrêtons pas de conspuer…

Il faut que nous retrouvions un sens moral à notre vie et que nous n’oublions pas que le danger est plus proche que jamais… La démocratie n’est sans doute pas le meilleur système politique …. Mais on est au moins sûr que c’est le MOINS MAUVAIS !...

 

Tous les dictateurs sont arrivés au pouvoir avec un visage d’ange sauveur… Tous ont juré de faire cela pour le bonheur du peuple, pour le protéger des puissants et de l’injustice… Bien sûr, il faudrait, pour être juste, distinguer le niveau de responsabilité entre les dictateurs les plus sanguinaires, de ceux qui ne cherchaient que le pouvoir absolu, et ceux qui ne visaient que leur enrichissement personnel (mais qui sont en vérité plus escrocs que dictateurs)… Certains, même, ont réussi à faire le bonheur de leur peuple en lui apportant la paix, tout en s’enrichissant personnellement …

Pourtant, à entendre et lire les critiques de mes concitoyens, je demeure inquiet quant à leur discernement et leur intoxication mentale, par exemple lorsque je vois l’espèce de vénération de beaucoup d’entre eux, par exemple, pour l’un des sanguinaires les plus cyniques d’Amérique Centrale - Che Guevara- dont le poster orne le mur de nombreux adolescents attardés, entre la grosse chaine hi-fi, la platine de jeux dernier modèle et la petite boite contenant un peu de shit… Il n’y a rien de plus méprisable que le petit bourgeois nanti qui se donne un petit air révolutionnaire, en restant près du radiateur, parce que dehors, il fait si froid…

Permettez-moi de rafraichir quelques souvenirs, sans prétendre être exhaustif car ce serait trop long et fastidieux …

Rendons donc une petite visite au Musée des Horreurs pour y découvrir des monstres vénérés hélas par tant de nos concitoyens … simplement par mode, par ignorance crasse ou par haine de la France qui les nourrit et les protège……

 

 

Dans l’échelle des valeurs génocidaires, je placerai évidemment au tableau d’horreur le sinistre Cambodgien Pol Pot, qui a été initié à la folie marxiste EN FRANCE, par le Parti Communiste Français !!!!

pol_pot2.jpg

 

Ayant obtenu une bourse d'étude, il a en effet suivi des études à l'École française de radioélectricité (actuellement  EFREI) à Paris, de 1949 à 1953. Dès son arrivée en France, il rejoint les cercles du Parti Communiste Français, auprès desquels il se familiarise avec l’idéologie marxiste, et au sein desquels il passe la majorité de son temps. C'est à cette époque qu'il fait la connaissance de Jacques Vergès, le célèbre avocat.

 

Pol Pot crimes 2.jpgossuaire POL POT.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

pol pot crimesr.jpg

 

On estime aujourd’hui qu’un Cambodgien sur quatre a été exterminé par les communistes !..

C’est donc bien grâce au PCF qu’il a fait de son pays un immense cimetière sans le moindre remord. J’attends encore la repentance de Marie George Buffet…

 

 

 

 

 

 

En seconde position, je placerai ceux qui ont conduit leur utopie jusqu’à la monstruosité :

Marx, Engels, Lénine, Staline et Trotski ainsi que Mao

marx-engels-lenine-staline.1195206789.JPGtrotsky.jpgstaline_mao.jpg

 

 

 

 

 

Ils ont détruit l’individu ravalé au rang de cellule de la fourmilière, ils ont banni l’intelligence au profit du slogan, ils ont interdit l’initiative au profit de la routine et érigé l’enfermement au rang de liberté… Si la Réalité démentait la doctrine, c’était la réalité qui était déclarée fausse, car la doctrine ne pouvait pas se tromper.

thorez-maurice.jpgUn exemple parfait de Mensonge érigé en principe de base, l’affaire Maurice Thorez, en France. Ce GRAND Communiste Français était en garnison en octobre 1939, c'est-à-dire APRES la déclaration de guerre. Ce Grand Français déserte alors l’armée française et part se réfugier dans la banlieue de Moscou pour se mettre à l’abri du danger. Il se laisse alors pousser la barbe et se fait appeler IVANOV. Pourtant, jusqu’à une période récente, l’histoire officielle du PC indique qu’il est resté en France jusqu’en 1943 (alors qu’il était sous le coup d’une condamnation pour désertion en temps de guerre). Sa grâce n’a été obtenue qu’à la demande personnelle de Staline au Général De Gaulle.

Mais, selon l'habitude, l'histoire officielle sera réécrite par les communistes français... Le déserteur Thorez deviendra donc le premier des résistants, car d'après la logique de propagande du parti, le secrétaire général du "parti des fusillés" ne peut qu'avoir été un résistant. Ainsi, Marcel Prenant, biologiste et authentique membre de la direction des FTPF sous l'occupation, prend-il la parole au congrès de Paris, en juin 1945, en ces termes : "…Salut à Maurice Thorez, le premier en date des combattants sans uniforme, contre le fascisme hitlérien et les traîtres ! Salut à Maurice Thorez, le premier des francs-tireurs et des partisans français !…"

En fait, le héros Thorez aura surtout résisté à son devoir de Français !

Il en est de même pour le Goulag qui ne fut pas un dérapage. Il fut organisé dès 1918 comme fondement du système soviétique. Il ne fut pas seulement un système de répression, il fut le premier système d’esclavage et de travail forcé du vingtième siècle… en fonction des ordres de Moscou et selon trois normes strictes : la quantité de travail, la quantité de nourriture et le taux de mortalité. Selon l’un des chefs de goulag, l’individu devait tout donner pendant les trois premiers mois … ensuite il perdait de son utilité !... Par comble de cynisme, Moscou décida en 1958 de renommer officiellement les goulags en « colonies de redressement par le travail ». Mourez dans la joie pour le bien du parti.

aleksandr_solzhenitsyn_gulag_search.jpg Fusilles-Omsk 1917 Lenine libère le peuple.jpgnkvd.jpg

 

 

 

 

 

 

Soljenitsyne au Goulag-Lénine fusille en masse-Le NKVD et les opposants

Famine-URSS-1922.jpggoulag-enfant-polonais-apres-aministie-invasion-urss-par-nazis.1217928786.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Dés le début, à part les cadres du parti, la famine touche le peuple entier et les enfants meurent en masse…

goulag.jpgStalineHumanite-pt.jpgurss-crucifixion.1195730062.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà ce que nous promettait le Parti Communiste de France … le Paradis Socialiste pour tous

La troisième place (seulement !) revient de droit a Hitler, celui qui symbolise le plus le génocide bien que les chiffres soient plus modestes (peut-être était-il seulement moins intelligent ?...) accompagné de son Sancho Panza de Mussolini

adolf-hitler-et-mussolini-t7899.jpg

 

Buchenwald-1945.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vient ensuite la galerie de monstres dont l’envergure géographique était plus limitée, et de ce fait le chiffre des atrocités moindre, mais dont l’humanité se mesure au même sang répandu, ce qui ne les a pas empêchés d’être idolâtrés jusque dans notre pays :

Castro et son ami/ennemi El Che Guevara, Pinochet et Kadafi…

castro guevarra.jpggeneral_pinochet.jpgkadafi_d.jpg

 

 

 

 

 

Sans oublier bien sûr, le sinistre El Béchir du Soudan, Saddam Hussein, Kim Jong Il, Mugabé du Zimbabwe et le fou Amin Dada

Omar el Bechir.jpgsaddam hussein.jpgkim jong il.jpg

robert-mugabe-2.jpgamin dada.png

 

 

 

 

Tous ces dictateurs ont eu et souvent ont encore leurs fidèles qui ne jurent que par eux, soit par pur intérêt personnel soit par besoin de vénérer une idole, soit encore par anticonformisme, comme bien souvent dans notre propre pays…

Tout le monde connait, bien sûr, l’étendue de leurs exploits dans le domaine de la barbarie, mais je voudrais citer en exemple le cas de ce chef d’Etat communiste, Robert Mugabé, allié de la Chine, qui a fait reculer son pays d’un bon millier d’années alors qu’il était un des plus riches lors de la présence des britanniques… On n’y parle même plus de survie, sans vivres, buvant de l’eau croupie immonde, du choléra qui ravage sa population … Il suffit pour comprendre le niveau de cynisme de tous ces dictateurs, c’est de voir leur goût du luxe à titre personnel face à la misère de leur peuple….

famine.jpgfamine coree du nord.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au Zimbabwe ou en Corée du Nord, la famine du peuple ne tourmente pas les pouvoirs en place

Ces gens là, bien souvent, se sont emparés d’un pays prospère et ont conduit leur peuple à la misère, aux atrocités et au moyen âge. Mais ils l’ont fait dans un luxe inimaginable pour leur petite personne. Voici, par exemple le palais du communiste Robert Mugabé qui ramènerait notre Roi Soleil au rang de nécessiteux…

Palais mugabe1.jpgPalais Mugabe2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

La liste est encore longue et je n’ai pas la prétention de connaître les noms de tous ceux que l’on ne devrait pas qualifier d’êtres humains…

 

Par contre, je suis consterné lorsque je vois de prétendus grands esprits français (vous savez, celui qui sait tout sur tout !) qualifier Monsieur Nicolas Sarkozy de DICTATEUR … Ce sont des bêtises de ce genre et le besoin de tout dénigrer qui pourraient un jour conduire notre pays à la catastrophe, c'est-à-dire une vraie dictature. Ils ne connaissent pas leur chance de vivre en démocratie...

Quel besoin ont donc ces Français improbables de dénigrer notre pays dans le monde entier. Ils ne se rendent donc pas compte du mal qu’ils nous font, à chacun d’entre nous ?... Pourquoi Internet est-il devenu un exutoire malsain de toutes les rumeurs malodorantes et infondées … Quel besoin notre presse a-t-elle de se nourrir de cette fange qui la conduit à son inexorable déclin ?...

Quelques exemples parlants :

-la candidature de Jean Sarkozy a été l’objet d’une campagne MONDIALE afin de dénigrer le Président de la République présenté sur toutes les Télévisions du Monde comme le chef d’une république bananière. Même si je trouve absurde la candidature d’un presque gamin à ce niveau de responsabilité, il n’en demeure pas moins qu’il a été élu tout à fait normalement au Conseil Général, et qu’à ce titre, il était TOTALEMENT légitime qu’il présente sa candidature, même si son père s’y était opposé. Candidature ne veut pas dire élection. Mais sans doute que Martine Aubry et son entourage ont de graves lacunes en matière de droit électoral pour OSER parler d’illégitimité …

Tous ceux qui ont fait des gorges chaudes sur ce sujet feraient bien de se souvenir qu’ils n’avaient pas protesté du temps de Mitterrand dans le cas de ses deux fils … et de Mazarine !... Je n’ai entendu aucun cri lorsque la Directrice adjointe du Patron des Patrons (CNPF devenu MEDEF), Mr Jean Gandois, a été nommée le 15 mai 1991 Ministre du Travail, de l'Emploi et de la Formation professionnelle par Edith Cresson. Elle n’avait pourtant jamais eu AUCUN MANDAT ELECTIF !...

Ah !...pardon, j’avais oublié que cette aide précieuse du grand patronat s’appelait MARTINE AUBRY … elle, ce n’était pas seulement l’EPAD, petite structure régionale, qu’elle dirigeait …mais le Grand Ministère du Travail !!! passer du Grand Capital au Grand Radical, est-ce bien légitime ?...

Donc à gauche, on peut … mais à droite c’est interdit ?... On est tout à fait dans la dialectique marxiste, mais c’est le prestige de la France à l’Etranger qui a été atteint…

-ce sont les mêmes qui protestent contre l’insuffisance du gouvernement dans la lutte contre l’homophobie et qui ensuite ont fait une campagne odieuse contre le Ministre de la Culture Mitterrand … simplement pour nuire à Nicolas Sarkozy … Campagne relayée encore dans le monde entier…

-ce sont encore les mêmes qui viennent d’organiser une campagne contre notre Président au sujet de sa présence ou non devant le mur de Berlin, le 9 novembre 1989… Ah, parce que si c’était le 10, ce serait le drame absolu ???... La photo serait-elle un montage ?... Mais comment se fait-il que ces socialistes si rigoureux avec la morale n’ont pas protesté lorsque François Mitterrand avait fait intégrer en cachette dans le générique du JT de TF1 son portrait, avant les élections présidentielles où il était candidat ?... Je renvoie ceux que cela intéresse vers les études relatives aux effets indéniables des images subliminales …

-ce sont encore les mêmes qui, par presse interposée, ont tenté d’affoler les Français sur la pandémie de grippe A, arguant que le gouvernement n’avait pas fait le nécessaire pour la protection des Français, puis affirmant que le vaccin arriverait trop tard en raison de l’incurie gouvernementale, puis maintenant qu’on avait commandé trop de vaccins et que l’on avait gaspillé de l’argent… Cette campagne est devenue tellement incontrôlable que les Français ne veulent plus se faire vacciner. On a tout entendu des raisons invoquées : « Sarkozy veut nous obliger à faire ce vaccin DANGEREUX pour la santé », « ce vaccin a été fait trop vite sans aucun contrôle ni test », « parce que Mme Bachelot a des intérêts dans les laboratoires choisis », « parce les adjuvants choisis sont dangereux » …

On va nous faire croire que les Français SAVAIENT qu’il y avait des adjuvants ?... Connaissaient-ils au moins ce mot ?... ou le leur a-t-on soufflé un peu dans les journaux ?... Pour ma part, voilà bien des années que je me fais vacciner, et que les adjuvants incriminés ne m’ont pas encore ni tué ni incommodé et que la durée de conception du vaccin annuel contre la grippe est de même nature que pour ce dernier… Mais les Français, à force de propos imbéciles relayés dans la presse, vont finir par avoir peur de leur ombre !...

Le résultat de ce comportement nuisible de politiciens malhonnêtes et de journalistes en panne d’inspiration peut conduire à la catastrophe sanitaire en France …et alors que dira-t-on des files d’attentes devant les hôpitaux si la pandémie prend de l’ampleur ?...

-le dénigrement systématique de tout ce qui a fait la France a conduit même notre Justice à patauger dans les mêmes travers de la contestation pour tout et sur tout … sans même se rendre compte que d’une région à l’autre, elle prend des positions OPPOSEES et se déjuge allègrement. Par exemple, on voit fréquemment des Hôpitaux condamnés parce que le Juge, du haut de sa compétence universelle, estimait que le médecin n’avait pas tout fait pour sauver le malade, ou l’avait mal fait. Mais voilà qu’aujourd’hui à Nîmes, un autre Juge, lui aussi expert en toute chose, a condamné le 2 juin 2009 les médecins de l’Hôpital d’Orange qui se sont battus pour ranimer le petit nouveau né Michael après avoir constaté que son cœur battait trop lentement. La décision est motivée par le handicap qui en est résulté. L’irresponsabilité d’une telle décision peut parfaitement être interprétée comme une interdiction du moindre acte médical d’assistance au profit d’un nouveau né dès le moindre problème… autrement dit, il est sage que la naissance se passe hors de la présence du médecin, puisque celui-ci a fait le serment de tout tenter pour sauver la vie… Va-t-on, grâce à ce juge revenir à la vieille matrone des bas-quartiers, comme au Moyen-âge ?...

Comme le dit Maître Berteigne en s'appuyant sur un avis du Comité consultatif national d'éthique, «Le tribunal nous dit que faire preuve d'humanité eut été de laisser faire la vie, et donc de laisser la mort prendre naturellement ce garçon».

Sauver une vie est donc une faute, au même titre que ne pas la sauver. L’individu a donc tort dans tous les cas face à des Juges omnipotents. On est donc en pleine dialectique marxiste où l’individu n’existe pas… et comme dans les fourmilières, seule la Reine a de l’importance…

Je demande, une fois de plus, aux chercheurs de se pencher d’URGENCE à la recherche du vaccin contre la bêtise, faute de quoi, la gauche française pourrait connaître une terrible mortalité !.. à l’exemple des communistes qui sont passés en quelques années d’un français sur quatre à 2 français sur 100…

Faute de programme sérieux pour la France, l’extrême gauche, la gauche, un certain centre et l’extrême droite n’ont plus que la polémique pour survivre. De procès d’intention en anathèmes, tout nous a été offert, sans parler de la repentance exigée par la gauche, où des Français insultent la mémoire de leurs pères relégués au rang de parfaits salauds génocidaires… Pourtant, étant un de ceux-là, je suis bien certain d’avoir les mains plus propres que beaucoup d’entre eux. Le résultat maintenant, c’est que tout le monde s’y met … après l’Algérie, voilà la Tunisie qui exige des excuses de notre pays… l’Afrique noire vient de s’emparer du débat, d’une autre manière, en demandant que les chefs de clans et de tribus s’excusent eux aussi d’avoir laissé le champ libre aux Français…

Mais quand je vois, pour l’Algérie, que le plus virulent qui exige ces excuses est le chef du Front de libération nationale (FLN) et ministre d'Etat, Abdelaziz Belkhadem, je ne pourrais jamais oublier les scènes que j’ai vécues et notamment ce jour où, avec mes harkis, nous avions tenté de porter secours à un village arabe attaqué, et où nous avions trouvé le village brûlé et la population constituée de femmes et d’enfants égorgés . Une femme enceinte avait été éventrée pour sortir le fœtus qui avait été fracassé sur le sol. Cette image me hantera pour le reste de ma vie. Cette scène a été vécue dans beaucoup d’autres zones…

Alors dans son impudeur, Mr Belkhadem, tout ministre qu’il soit, ne vaut pas mieux que tous ces islamistes qui prônent une vertu intransigeante, mais qui violent régulièrement des femmes, les emmènent lors du retour d’expédition, comme en Algérie, pour servir d’amusement à leurs troupes ou qui jettent des bombes dans des marchés publics pour tuer le plus d’innocents possible…

Alors, à tous ces Français qui jouent à démolir ce que leurs ancêtres ont patiemment construit dans l’honneur, qu’ils réfléchissent bien à leur responsabilité future ; je leur demande de réfléchir aux deux grands dangers qui nous menacent sans le moindre doute possible …

1/ J’ai déjà indiqué plus haut que le plus grand génocide du 20° siècle était le fait du Stalinisme, alors je rappellerai simplement que Besancenot se réclame de la gauche du communisme, c’est-à-dire encore plus radicale que le Stalinisme aux 100 millions de morts …. Faites votre choix maintenant, car après il sera trop tard !

Rappelez-vous du copain de Besancenot, Jean Marc Rouillan, l'assassin de l'ingénieur général René Audran et de Georges Besse, le PDG de Renault, au nom d'Action Directe, l'organisation terroriste bien connue des années 1970/1980... Intéressons-nous donc à la face cachée des choses et méfions nous des petits anges autoproclamés qui comme pour Staline, cachent souvent de vrais monstres...

2/ L’islamisme intégriste, la peste verte, se répand sur l’ensemble du globe, avec comme moteur de recrutement, LA PEUR … peur des bombes aveugles, peur du massacre des innocents, peur du déni d’existence des femmes ravalées au rang d’objet sexuel, propriété exclusive de l’ homme, peur d’un retour au moyen-âge, à son obscurantisme et à ses méthodes barbares… Pourtant j’ai vécu personnellement des manifestations organisées par un avocat français dans le Sud Ouest pour empêcher l’expulsion de personnes fortement soupçonnées d’appartenance à des réseaux islamiques…

Alors continuons allègrement de démolir l’armée, la police et la gendarmerie, de neutraliser les quelques outils limités qui leur reste, les fichiers, etc… Que les Juges continuent de mettre sur un même pied d’égalité le policier et le voyou … Que les Politiques de tout bord persistent à penser à leur réélection avant la France …. Que l’on continue à disséquer les petites phrases et ignorer les grands discours …. Que l’on continue à pérorer sur des Plans B cachés, de source sûre… Que l’on continue à pleurer misère depuis les pistes de Courchevel …

Et nous l’aurons notre vraie dictature … et là enfin, nous l’aurons, notre raison de pleurer !

Comme à l’aube de la dernière guerre mondiale, où les pacifistes aveugles ont empêché la France de se protéger contre le conflit prévisible, empêchons aujourd’hui notre pays de se protéger contre ces deux dangers inéluctables … rien que pour le plaisir de provoquer Nicolas Sarkozy … Ils ont d’ores et déjà réussi à le rendre fébrile et un peu brouillon et à rendre les députés de la majorité plus frileux car craignant pour leur future réélection …

Et peut-être pourrons nous demander à nouveau un jour aux Américains de venir nous libérer. Les Boys viendront une nouvelle fois se faire tuer sur notre sol, pendant que nous nous livrerons au marché noir juteux en attendant patiemment notre libération …

Et oui... pacifistes mais pas cons !!!

En fait, nous avons aujourd’hui DEUX France… celle qui siffle la Marseillaise lors d’un match de foot en cassant tout sur son passage, et celle, comme ce 13 novembre 2009 à Toulouse, lors d’une rencontre de Rugby grandiose contre les champions du monde, où le public, les larmes aux yeux, entonnait une puissante marseillaise, en remerciant et félicitant les joueurs des deux camps dans un élan fraternel… Mais, curieux, les journalistes étaient rares, car au Rugby, le public est respectueux, chaleureux et bon vivant… Cela ne fait pas vendre du papier…

Moi, c’est cette France que j’aime … alors je suis condamnable !

 

Alen

18:15 Publié dans Blog | Lien permanent

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu