Avertir le modérateur

28/11/2008

Récession...oui, mais de l'intelligence aussi!...

A-Dreyfus.jpgJ'ai déjà souvent parlé de la France coupée en deux, entre Dreyfusard et anti-Dreyfusard... Chaque français invectivait l'autre en prétendant que lui seul connaissait la vérité... On a manifesté dans les rues, tour à tour pour condamner Dreyfus à la vindicte populaire ou au contraire pour crier au racisme anti-juif... Chacun s'autorisait à clamer ce qu'il ne pouvait pas savoir... et insultait l'autre qui pensait différemment...

L'histoire se renouvelle aujourd'hui avec l'affaire du sabotage des voies du TGV . A lire les commentaires de lecteurs de la presse nationale, on est stupéfait de savoir que derrière les épaules des enquêteurs se cachaient sans nul doute des milliers de Français qui ont tout vu, tout entendu et donc QUI SAVENT TOUT !... Ils ont même vu des choses que les enquêteurs n'avaient pas été capables de voir... quels crétins ces enquêteurs !!!

sabotage.jpgOn a donc tout entendu, depuis la simple arrestation d'innocents promeneurs le long de la voie ferrée, PARCE QUE SARKOZY EXIGEAIT DES COUPABLES, l'interpellation ignoble d'un groupe de jeunes parfaitement intégrés dans un petit village, ayant même sauvé la petite épicerie du bourg, et même un coup monté de la DGSE pour perturber la naissance du nouveau parti de Besancenot !... Des comités de soutien se sont créés pour clamer l'innocence des interpellés...


Une trentaine d'intellectuels (???) et la Ligue des droits de l'Homme, dans un communiqué (Le Monde), dénoncent même un usage abusif de la législation anti-terroriste après la mise en examen de ces neuf personnes dans l'affaire des sabotages SNCF , et exigent en particulier l'arrêt des poursuites et la libération immédiate de celles et ceux qui ont été inculpés pour l'exemple. On peut être surpris que la Ligue des Droits de l'Homme cautionne les actes de celui qui écrivait dans son livre cité plus loin qu'il fallait "rendre inutilisables les lignes TGV (avec les passagers dedans !) couper les réseaux internet et empêcher de fonctionner la télévision"... Je me demande alors ce que cette ligue entend exactement par "droits de l'homme" ???... sans doute rester chez soi et n'en plus bouger ? sans ordinateur ni télévision ??? sachant que ces gentils jeunes gens annonçaient leur intention de bloquer aussi les usines en bloquant les routes, il me semble que le droit des citoyens français se réduit en peau de chagrin !!!... Là, pour le coup, cette liberté me paraît étrangement ressembler à une dictature, mais cautionnée par la ligue des droits de l'homme française...

Cela a entraîné aussitôt ce commentaire écrit par un lecteur du NObs (28/11/2008): "...cela nous montre bien ce que le sarkozysme peut devenir un régime totalitaire. Par petites touches, la nation est mise au pas. Il n'y a pas encore de pelotons d'exécution, mais Sarkozy n'a-t-il pas prévu de pendre de Villepin à un croc de boucher (qui nous renvoie à Mussolini) ?". Voilà les dégâts que peuvent entraîner, dans les esprits, des intellectuels de broussaille auto proclamés et inféodés à une idéologie totalitaire. On a connu cela dans tous les pays totalitaires, d'extrême gauche comme d'extrême droite. Les Français seront ravis de savoir que des intellectuels de cet acabit veillent sur eux et sur la sécurité des trains (sans doute qu'avec leurs frais de mission il n'empruntent que l'avion en première classe  ?). Français, dormez !...ils veillent sur vous ...et une surprise vous sera offerte au réveil...


Si l'ânerie était cotée au CAC40, la Bourse exploserait en France et la crise économique serait terminée !...

On a aussi entendu que ces sabotages étaient une conséquence normale du désespoir des Français, face aux inégalités et à la pauvreté grandissante... On a même affirmé que tout était artificiellement monté, à preuve la rapidité de l'enquète...

emeute.jpgSébastien Schifres , doctorant en science politique, classé lui aussi à l'ultra gauche affirme même : "Sans coupables, la police en fabrique", ajoutant d'ailleurs que ce "mouvement autonome est contre la démocratie représentative car il la considère comme une dictature". Belle image de citoyens soucieux de l'avis des Français...

Comme dit Anne-Sophie dans Libération : "nous sommes manipulés... Ou est la présomption d' innocence ?? Sarko et sa clique doivent trouver une excuse bidon pour les mettre en prison . Nous sommes manipulés et même par les médias , c est grave " ( Samedi 15 novembre à 19h32)...

ou encore zig91, dans Libé toujours, "que faut il inventer!  pour tenter de garder son poste de ministre???grave! ( Dimanche 16 novembre à 20h15) De grandes âmes qui défendent les pauvres écrasés par les riches ?...

SOIT... mais encore faut-il étudier le dossier pour prétendre  l'analyser ... Qu'en est-il donc de cette équipe de bras cassés ?...

Tout d'abord la rapidité de l'enquête s'explique par le fait que certains des membres de ce groupe étaient placés sous surveillance depuis le mois d'avril dernier, dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte à Paris, qui concernait notamment des actions contre des convois de déchets nucléaires. Tout comme la participation régulière de plusieurs d'entre eux à des manifestations, où ils se mêlaient aux "anars":  les enquêteurs trouvent leur trace dans des cortèges contre le fichier Edvige, à Paris, contre le renforcement des règles européennes sur l'immigration, à Vichy (Allier), mais également à Thessalonique, en Grèce, contre l'Europe libérale, ou contre le centre de rétention de Vincennes. Les femmes de la bande, quant à elles, sont plus volontiers dépeintes sous les traits de «filles de bonne famille issues de la bourgeoisie de province». Un profil somme toute guère étonnant au regard de leur idole, la jeune fille chic en Burberry, qui répondait au nom de Joëlle Aubron à l'époque d'Action Directe. En France, le groupuscule s'était distingué lors des manifestations lycéennes de décembre 2007 ou, plus récemment, parmi les associatifs appelant à la disparition du fichier de police Edvige.

Au fait, vous comprenez mieux maintenant l'acharnement d'une certaine intelligentsia de gauche contre le fichier Edvige, c'est précisément parce que ce fichier devait permettre de suivre plus efficacement ces groupuscules dangereux pour la paix civile. Il faut bien se persuader que si les auteurs de ces sabotages n'avaient pas été arrêtés, il ne fait aucun doute qu'à un moment ou à un autre, les faits auraient dégénéré en déraillement ferroviaire avec des dizaines ou des centaines de victimes. L'ennui, c'est qu'une action de ce genre conduit souvent d'autres individus en marge de la société à les imiter par pure bêtise crasse (blocs sur la voie, ou jetés d'un pont au passage d'un train ou sur autoroute)...

big brother.jpgEst-ce que les crétins qui ont monté en épingle cette affaire de fichiers de police ont bien conscience de la gravité de ce qu'ils ont fait en permettant à des assassins de circuler en toute liberté  et en empêchant les policiers de les suivre ?...

Penchons-nous donc sur la personnalité du leader du groupe en question, BOURGEOIS FILS DE GROS BOURGEOIS s'il en est. Il est vrai qu'il est plus confortable d'être riche pour se déclarer révolutionnaire !... Tout comme che Guevarra était né d'un père architecte et descendant par sa mère, Celia de la Serna et de la Llosa, d’une famille fortunée.

En effet, le leader, Julien Coupat, cet ultra de 34 ans, aurait pu avoir une vie sociale parfaitement intégrée s'il n'en vomissait pas les règles. Se réclamant de l'héritage d'Action directe, des Brigades rouges italiennes et d'un esprit libertaire post-soixante-huitard assez paranoïaque, ce fils de cadre supérieur (père Médecin psychiatre et mère médecin, cadre dirigeant d'entreprise pharmaceutique) a confortablement grandi à Paris ehess.jpgoù il a suivi ses études jusqu'à intégrer l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Il dispose a Paris d'un coquet appartement dans le XXe arrondissement, qu'il partage avec sa compagne  Yldune, étudiante en archéologie. Âgée de 26 ans, cette dernière y a été interpellée lors du coup de filet. Elle est du genre petit-bourgeois en rupture de ban - mais roulant en Mercedes - et connue pour violences et dégradations. La famille COUPAT vit dans une belle propriété de Rueil-Malmaison (92)), et le fils ANARCHISTE , Julien, figure également parmi les neuf copropriétaires d'une superbe villa sise à Arcachon, avec vue imprenable sur le Bassin.

Qu'en est-il des faits ?... Ces gens sont-ils vraiment inconnus et pris au hasard, comme tant d'hommes de gauche l'ont affirmé ?....

fbi.jpgUn exemple parmi d'autres : le FBI américain, avait identifié Julien Coupat et un de ses «camarades» lors d'une manifestation anarchiste violente à Times Square, devant un bureau de recrutement de l'armée américaine. (C'est à partir de cette info, que la France s'y est vraiment intéressée)...Une autre info ?...Julien Coupat. et sa compagne, Yldune, avaient été contrôlés à la frontière canadienne qu'ils voulaient franchir sans papier. Dans leur voiture, les douaniers avaient découvert de la littérature anarchiste ainsi que des photos du centre de recrutement qui, le 6 mars, soit 2 mois plus tard, a été la cible d'un attentat à l'explosif....Comme ils ont été reconnus lors des échauffourées contre la politique européenne d'immigration le 4 novembre dernier à Vichy.

Quel manque de pot tout de même... dès qu'un membre de ce petit groupe se trouve quelque part...il y a un pépin grave juste à cet endroit !!!! Il y en a vraiment qui sont nés sous une mauvaise étoile... même avec leur cuiller en argent dans la bouche !!!

livre coupat.gifC'est d'ailleurs ce garçon très sage et gendre idéal qui écrivait la règle du jeu dans son livre appelé "L'insurrection qui vient", une littérature paranoïaque insipide publiée aux éditions La Fabrique et que chacun peut lire sur internet : "... Saboter avec quelque conséquence la machine sociale implique aujourd’hui de reconquérir et réinventer les moyens d’interrompre ses réseaux. Comment rendre inutilisable une ligne de TGV, un réseau électrique ? Comment trouver les points faibles des réseaux informatiques, comment brouiller des ondes radios et rendre à la neige le petit écran ?..."

C'est aussi ce garçon travailleur qui écrit : "ce n’est pas le travail qui manque, c’est le travail qui est en trop"... Raison de plus pour le bloquer : "Tout bloquer, voilà désormais le premier réflexe de tout ce qui se dresse contre l’ordre présent. Dans une économie délocalisée, où les entreprises fonctionnent à flux tendu, où la valeur dérive de la connexion au réseau, où les autoroutes sont des maillons de la chaîne de production dématérialisée qui va de sous-traitant en sous-traitant et de là à l’usine de montage, bloquer la production, c’est aussi bien bloquer la circulation...".

Bref, vous l'avez compris, nous avons en face de nous un groupe d'anarchistes nihilistes dans la plus pure tradition des Brigades Rouges et d'Action Directe (dont le leader vient d'être accueilli avec chaleur par O. Besancenot avant de retourner à l'ombre)... Quand on pense qu'un leader socialiste a récemment OSE traiter le nouveau pape d'INTEGRISTE, à l'image d'Oussama Ben Laden !... Pour lui, sans doute, julien Coupat est un gentil petit ange qui permet à d'autres Français de rejoindre plus vite que prévu le Dieu auquel ils croient...

Si les Français souhaitent connaître à nouveau la peur des bombes aveugles et du sang sur le macadam, qu'ils continuent à soutenir l'assassin contre la veuve et l'orphelin... Heureusement, il ne s'agit que d'une infime minorité de crétins congénitaux qui sont loin de constituer la fine fleur du génie français...

anarchie.jpgEn fait, ce qu'on constate surtout, c'est que beaucoup de Français succombent, sans même s'en rendre compte, aux mirages des mouvements anarchistes. Ils s'imaginent en chevaliers blancs qui combattent la force de l'Etat pour aider la veuve et l'orphelin alors que leur courte vue les conduit à la terreur, l'anarchie ne pouvant évidemment que conduire à l'oppression du plus fort sur le plus faible, sans aucune règle de justice... On n'a encore jamais vu dans l'histoire humaine des anarchistes avoir une quelconque action sociale au profit des plus faibles

Il est seulement regrettable que la presse ne reflète que l'opinion de cette poignée de crétins plutôt que celle de l'immensité des citoyens responsables de notre pays...

justice.jpgCette perte du sens civique s'étend à toutes les couches de la population, y compris chez ceux qui sont chargés de faire régner la justice dans notre pays. Je n'oublierai jamais ce haut magistrat d'une des plus grandes villes de France qui me dit un jour : "dites à vos hommes qu'il est inutile de m'envoyer des gens interpellés au nom des lois PASQUA (lois dites anti-casseurs), je les remettrai aussitôt dehors... avec moi, PASQUA ne passera pas !...". Voilà à mon avis le drame de notre pays, chacun fait ce qu'il veut, en toute impunité...

Regardons de plus près : Les seuls habilités à voter des lois appartiennent au pouvoir législatif (députés et sénateurs). Les seuls habilités à rédiger des règlements appartiennent au pouvoir exécutif. Les magistrats, détenteurs du pouvoir judiciaire, n'ont qu'un unique devoir ... celui de voir si les faits qu'on leur présente sont prévus et punis par une loi ou un règlement... Tout autre comportement de leur part constitue un ABUS DE POUVOIR et une atteinte à notre constitution. Jamais, dans notre histoire, un magistrat n'a eu le droit de refuser d'appliquer une loi, selon leur propre adage d'ailleurs DURA LEX SED LEX... Un magistrat est un fonctionnaire de l'ETAT, il est chargé de mettre à exécution des lois, c'est à dire d'obéir lui-même à la loi. Donc un magistrat doit obéir à une loi ..."légale" ou se démettre. Un magistrat refusant d'appliquer une loi DOIT être révoqué par ceux qui votent ces lois. Il leur est seulement permis une certaine marge de manoeuvre en cas d'imprécision de la loi, ce qui donne lieu à une jurisprudence valable, seulement si elle respecte l'ESPRIT DE LA LOI... mais aujourd'hui, l'esprit de la loi a été jeté à la décharge avec les autres détritus de notre société...Il n'y a plus de tri sélectif !!!

Hélas de dérive en dérive, notre justice a aujourd'hui perdu son éthique en la matière. L'affaire d'Outreau en est une parfaite image. Un juge a gravement porté atteinte à des libertés, causé de très sérieux préjudices à des innocents, mais il ne saurait être question de le sanctionner, ce foot.jpgserait un crime de lèse justice... Par contre un juge n'hésitera pas à mettre en examen un maire ou un directeur d'école parce que la cage des buts du terrain de sport s'est soudainement descellée, blessant un enfant... Un magistrat peut, comme il y a peu, se masturber pendant les audiences, et n'écoper que d'un petit avertissement... Un magistrat qui a été entendu au sujet du  suicide d'un détenu qu'il venait d'interroger a entraîné un fronde incroyable de la quasi totalité des magistrats, leurs syndicats osant aller jusqu'à EXIGER des excuses publiques de la Ministre de la Justice !... Mais ils ne se gênent jamais pour interroger tel un malfaiteur le policier qui a fait son travail... Il suffit pour cela que l'interpellé se plaigne pour que la procédure s'enclenche... C'est même souvent le Procureur ou le Juge d'instruction qui en informe la Presse... Ensuite, selon l'adage bien connu "il n'y a pas de fumée sans feu", il ne reste plus au policier qu'à demander sa mutation, même lorsqu'il n'a commis aucune faute. Rappelons nous ces affiches de 1968 :"Si vous voyez un CRS à terre, achevez-le"... Vous savez, c'était l'époque où des auditeurs de justice (élèves juges) vendaient le journal "La Cause du Peuple" dans les rues de Bordeaux... Rien n'a donc changé !!!

Autre exemple, l'affaire  Bruce Allaire, 31 ans,  neuf fois condamné pour des affaires de vol et de violences, qui a écopé de quinze ans de réclusion pour viol en réunion mais qui, COMPARAISSANT TOTALEMENT LIBRE, s'est enfui à la faveur d'une suspension d'audience. La victime du viol a du être placée sous surveillance au domicile de ses parents dans la Drôme, pour empêcher le condamné de se venger. C'est donc la victime que l'on punit une seconde fois !

Une autre affaire a défrayé la chronique, celle de cette ERREUR dans la rédaction d'un arrêt concernant un violeur multirécidiviste, où le juge a signé, malgré la mention erronée "INFIRME" au lieu de "CONFIRME" par le greffier, ce qui a entraîné la relaxe immédiate du violeur condamné, qui a aussitôt pris la fuite, évidemment.  Ce qui est encore plus ahurissant, c'est l'attitude du parquet général qui affirmait qu’il n’était pas possible d’engager une requête en rectification d’erreur matérielle. Pour lui, l'arrêt était définitif. On ne pouvait pas rectifier cette erreur !...Le dossier était à ranger dans la case "pertes et profits"... La victime du violeur a en plus été contrainte de quitter la région pour se mettre à l'abri... ça, c'est de la bonne justice !..  Le scandale ne s'arrête pas là, car le magistrat fautif, non seulement ne sera pas sanctionné comme l'aurait été tout autre citoyen normal (les syndicats de magistrats hurleraient aussitôt à l'atteinte à leur indépendance), mais en plus, il maintient sa demande de promotion à la Cour de cassation... c'est à dire qu'il exige en plus être récompensé pour la qualité de son travail !!!

clearstream.jpgUne autre affaire est significative, celle des fameux et nauséabonds carnets évoqués par l'affaire Clearstream. Il est curieux que ces carnets n'ont vu leur contenu répandu dans la presse qu'à partir du moment où ils ont été saisis par les Juges au domicile de Yves Bertrand. Le comble aujourd'hui, c'est de voir Yves Bertrand, l'ancien patron des RG, poursuivi en diffamation pour le contenu de ces notes personnelles qui dormaient à son domicile, alors que c'est à partir du moment où des juges les avaient entre leurs mains que les faits de diffamation ont commencé... alors, qui faut-il mettre en accusation, Bertrand ou le Juge détenteur des dits carnets ??? Beaucoup de Français se posent la question de savoir où en est aujourd'hui le secret (de polichinelle ?) de l'instruction quand ont voit, quotidiennement des actes officiels reproduits in-extenso dans la presse, actes que seul le juge et l'avocat peuvent connaître. La divulgation de ces documents entraîne bien normalement une sanction pénale contre leur auteur ??? Il est un peu facile pour le Juge de prétendre que c'est l'avocat qui a commis la faute, ou alors, qu'il ait le courage d'appliquer la loi envers cet avocat. Ainsi, on pourrait enfin trier le bon grain et l'ivraie et retrouver une justice sereine et estimée par les Français. La Justice ne se règle pas dans les manchettes des journaux, ou alors ce n'est plus qu'une modernisation édulcorée du lynchage du temps du Far West...

juppe.jpgMais les Français ne comprennent pas non plus qu'un même fait puisse entraîner deux ans de prison dans telle région de France et une simple admonestation dans une autre... Comme ils ne comprennent pas qu'Alain Juppé ait été condamné à deux ahuchon.jpgns d'inéligibilité, brisant net sa carrière politique et tout ce qu'il pouvait apporter au pays, alors même qu'on ne pouvait pas parler d'enrichissement et qu'on le reconnaissait comme simple fusible, alors que dans le cas de l'élu socialiste Jean-Paul Huchon, jugé coupable d'avoir poussé le conseil régional à passer contrat avec trois sociétés de communication en 2002 et 2003, alors qu'à chaque fois, son épouse, intermittente du spectacle spécialisée dans le cinéma, était salariée de ces sociétés, la Cour a jugé qu'il "n'y avait pas lieu de le priver de ses droits civiques et civils" et à ce titre, elle a infirmé sa condamnation à un an d'inéligibilité.. De très nombreux Français en ont déduit que le juge était sans doute encarté au Parti Socialiste... et donc que l'on avait affaire à une justice politique !

Un coup de poing donné à un policier ou un gendarme va rarement au delà d'une admonestation de l'auteur, mais une giffle donnée à un juge peut entraîner deux ans d'emprisonnement... On est encore un peu au Moyen Age où il était normal de distinguer le Seigneur et le manant, la rose et le chiendent...

...et pour savoir qui est le Seigneur, aujourd'hui, tentez le test : insultez le Président de la République, Mr Sarkozy, et insultez un magistrat... et vous jugerez vous-même !

Les magistrats feraient bien d'écouter le peuple de France, qui plein de bon sens, en finit par se MEFIER de sa propre justice. Il y a une grave incompréhension parce que les juges semblent s'arroger une posture un peu déifiée, c'est à dire au dessus de la loi des hommes, intouchables parmi les intouchables. Ils acceptent des hommes leur salaire mais en refusent les lois... ils ne sont plus des hommes au service des Français, mais une caste qui agit selon son propre bon vouloir... Un juge peut se payer la tête du Chef de l'Etat, mais aucun chef d'Etat ne peut se payer celle d'un juge. Le Tribunal n'est plus la salle des pas perdus où l'on se sent plus libre, mais une cathédrale où il faut parler bas, baisser la tête... et assister à la messe avec tous ses rites obscurs... Rappelons nous qu'il n'y a pas plus terrible pour les libertés qu'une République des Juges !...

A titre d'exemple de cette cassure entre le monde judiciaire et le peuple, je citerai ce commentaire dans un grand journal national daté du 26/10/2008 d'un surnommé Globaljacques : "L'abus est une nuisance insupportable. Les juges abusent de leur indépendance pour se cacher derrière et rendre n'importe quel jugement. Ils ne jugent plus en fonction du droit mais en fonction de leurs idées politiques abrités derrière ce bouclier de l'impunité. Un pays dont la justice est politisée n'est plus une démocratie."

Tout est dit, et si les Juges se montrent incapables de se réformer comme ils le prouvent actuellement, ils laisseront sans nul doute une trace peu flatteuse dans notre histoire...

apparat.jpgAujourd'hui, le juge n'est plus un citoyen, il est autre, il est au dessus... Comme un Dieu omnipotent, il a un droit de regard sur tout... Il peut tout atteindre mais plus personne ne peut l'atteindre... il n'y a plus de vrai contrepoids à cette puissance... Il n'y a plus, comme le prescrit la Constitution, une séparation des trois pouvoirs (Législatif, Exécutif et Judiciaire) mais LE POUVOIR DES JUGES... et en dessous, tous les autres ! ...

Les Français n'ont plus confiance dans les Juges et encore moins dans les experts judiciaires. On a tous pu assister au flou, aux contradictions, ou au contraire aux avis péremptoires d'experts psychiatres pour empêcher certains auteurs de crimes de sang d'aller en prison... mais on a tous aussi vu certains de ces auteurs ainsi protégés renouveler plusieurs fois leurs agressions mortelles sur des victimes prises au hasard... N'est-il pas odieux de voir les syndicats de magistrats monter au créneau pour protester contre un projet consistant à protéger la société contre certains individus dont la dangerosité est hélas incurable ?... Est-il normal que dans un pays civilisé, un aliéné conserve perpétuellement le droit de tuer quand il veut et où il veut sous prétexte qu'il n'est pas responsable de ses actes ?... C'est précisément parce qu'il n'est pas responsable de ses actes que la société doit prendre à sa charge cette responsabilité ... Dans une démocratie, la voix de la majorité doit toujours l'emporter et c'est cette majorité qui demande protection contre toutes les formes de danger... Peu importe que la mesure de mise hors d'état de nuire ait un caractère de sanction pénale ou simplement d'isolement sanitaire... Seul le résultat compte, tout le reste n'est qu'élucubration de gens qui s'ennuient dans leurs fauteuils rembourrés, coupés du monde derrière leurs portes capitonnées...

Mais en France, nos magistrats veulent s'occuper de tout !... et à force de se prétendre compétents en tout, ils finissent par n'être compétents en rien... Comment par exemple prétendre être débordés, pour expliquer une des justices les plus lentes des pays modernes, et en même temps exiger que tout passe entre leurs mains...

permis.jpgJe prendrai un exemple simple que j'ai bien connu pour avoir souvent siégé dans ces commissions :  Les Préfets sont chargés de la délivrance des permis de conduire. La règlementation prévoit que ce Préfet est chargé de prononcer  par mesure d'urgence une suspension de ce permis dans des cas prévus par le code de la route (accident grave, alcoolémie...) après avis d'une commission de suspension du permis de conduire placée sous son autorité, étant précisé que si, ensuite, la justice en décidait autrement, la décision judiciaire l'emportait sur la décision administrative. Le but principal de cette procédure résidait dans l'urgence de la mesure de sûreté, la rapidité de décision du Préfet étant sans commune mesure avec celle de la justice, d'une lenteur désespérante. Il fallait gérer vite le conducteur dangereux.  S'il est dangereux aujourd'hui, faut-il attendre un ou deux ans pour l'empêcher de reprendre le volant ?... Alors pourquoi a-t-on si souvent mis en examen des Préfets, comme à Toulouse, parce qu'ils avaient, conformément aux textes, pris des mesures de suspension du permis à l'encontre d'automobilistes dangereux. Dans ce cas précis, qui ne pouvait évidemment avoir aucune suite, le Juge a simplement voulu humilier le Préfet en montrant qu'il pouvait le coincer quand il voulait... Mais pour un citoyen normal, il parait évident qu'une personne qui a la compétence pour délivrer un permis doit avoir la compétence pour le suspendre si l'intéressé ne présente plus les qualifications requises. Alors pourquoi les magistrats SI DEBORDES perdent-ils du temps avec des affaires de ce genre où ils n'ont aucune compétence particulière sinon pour asseoir ostensiblement leur autorité sur l'ensemble du pays, Préfets, Ministres et Président de la République... et là, cela commence à devenir dangereux...

On me répond souvent aussi que la Justice française n'a pas les moyens de ses ambitions... Là aussi, je me pose de nombreuses questions.... Je me souviendrai longtemps de ce grand Tribunal du sud de la France qui protestait contre ce manque de moyens, notamment en matière d'ordinateurs. Cela m'avait choqué alors, lorsque à l'occasion de travaux à la cour d'assise, j'avais constaté que dans le couloir par lequel devaient passer les magistrats, on venait d'installer de nombreuses appliques murales d'un prix correspondant, pour chacune d'elle, à un excellent ordinateur avec son imprimante... On avait l'argent pour l'apparat mais pas pour l'outil de travail, ce qui est un comble de la part de ceux qui disent aux autres ce qui est bien et ce qui ne l'est pas...

delinquence.jpgEn fait, tous les acteurs liés à la sécurité des citoyens sont persuadés que les juges français portent une lourde responsabilité dans l'impossibilité de freiner l'inexorable montée de la petite délinquance aujourd'hui . La dérive à l'américaine avec son phénomène des bandes se répartissant les quartiers est déjà solidement implantée, mais les magistrats sont plus attirés par la paille dans l'oeil du policier que par la poutre dans celui du délinquant... Bien sûr, ils ne sont pas les seuls...  car il n'y a pas de limite à la démagogie dans notre pays... et à l'intoxication des esprits.


On en arrive même à laisser penser que le policier, dès qu'il sort dans la rue, n'a qu'une idée en tête COMMETTRE UNE BAVURE, taper, frapper voire tuer... Voilà l'image que certains veulent imposer aux Français, comme celle de Policiers forcément milices d'extrème droite raciste


Mais en réalité toute cette situation découle de la politisation exacerbée de notre société... les magistrats n'y échappant évidemment pas...

Les Français ont pu constater l'ardeur étonnante de quelques magistrats à se "payer" un notable politique, pour des faits qui, au regard du droit pénal et des sanctions applicables, sont dérisoires... On arrive à consacrer des sommes fabuleuses et un personnel considérable pour dénouer l'affaire, et on abandonne des cas de droit commun infiniment plus graves mais qui concernent des gens anonymes... Regardons le coût et le temps passé dans une affaire comme Clearstream (qui n'est en fait qu'une diffamation avec falsification de documents) au regard de ce que l'on consacre pour des crimes de sang... De l'acharnement sans borne dans le cas du politique et de la quasi désinvolture dans les autres cas courdappel.jpg... Il n'est qu'à voir le nombre de décisions cassées en appel, montrant que la première décision des juges n'allait pas dans le bon sens !... et donc que le dossier n'avait pas été étudié sérieusement...

En matière de Justice, beaucoup de Français ont une désagréable impression de TOMBOLA.... En se présentant devant le juge, de toute bonne foi, ils savent qu'ils peuvent gagner ou tout aussi bien perdre, surtout en fonction de la notoriété et du talent de l'avocat choisi... Si l'avocat est talentueux, ils gagnent et s'il est commis d'office, ils ont toutes les chances de perdre !!!... Et c'est bien pour cela que l'on affirme que, chez nous, il y a bien une justice des riches et une justice des pauvres.... MAIS IL N'Y A PAS DE JUSTICE !!!! elle a été enterrée par la politisation de notre société et par des syndicats particulièrement corporatistes. Le corporatisme n'est-il pas, d'ailleurs, une forme de racisme social, qui montre qu'en l'espèce, les magistrats se considèrent comme des citoyens à part, avec des droits, des pouvoirs et des avantages différents des autres citoyens de notre pays.

corporatisme.jpgL'organisation des ordres et donc du corporatisme nous rappelle une sinistre époque ... corporatisme2.jpg

Certains, comme Alain Cotta, ont même écrit que le corporatisme était le stade ultime du capitalisme...

Si l'on rajoute à cela le fait exceptionnel qu' ils ne peuvent être sanctionnés que par leurs pairs, et donc leurs syndicats, toutes les dérives peuvent être imaginées et l'on peut véritablement s'inquiéter des nombreuses fautes graves commises par des magistrats français, soit à titre privé soit dans l'exercice de leurs fonctions, et qui n'ont véritablement jamais pu être sanctionnées autrement que par de vagues admonestations ...

Dans leurs relations mutuelles, le policier ou le gendarme éprouve plus de difficultés à persuader le juge de la sincérité des éléments du dossier, qu'à interpeller les délinquants ... Le policier sait aujourd'hui qu'en allant sur le terrain, et s'il veut faire le plus honnêtement possible son travail, il risque en permanence sa carrière si ce n'est sa vie... alors que le magistrat se sait intouchable dans tous les cas, même s'il commet une faute lourde...

bavure.jpgPar contre, si un flic a une réaction de peur ou un réflexe un peu trop rapide, il est livré à la populace, il est massacré par les juges qui, pendant des semaines, derrière leurs portes capitonnées vont découper le déroulement des faits à la demi seconde près, pour montrer que le policier n'aurait pas du avoir ce réflexe d'un dixième de seconde... Avant même de savoir s'il a commis une faute ou une erreur, il est bien souvent désarmé et suspendu ... Tout au long de ma carrière, j'ai souvent été choqué par le comportement arrogant de certains juges envers les policiers et leur courtoisie envers les délinquant interpellés... Cela va jusqu'à certaines petites choses mesquines, telles que le délinquant assis dans le fauteuil et le policier à qui ont demande de rester debout ... D'où pensez-vous que vient le sentiment d'impunité totale des bandes de délinquants dans les quartiers difficiles ?... 

Je rappelle souvent cette petite histoire strictement authentique : un certain juge L.T. (il se reconnaîtra) adresse une lettre à mon service demandant une sanction contre un policier, avec pour motif : interpellation d'une personne qui courait dans la rue, fait non interdit par la loi. L'affaire était particulièrement claire : une équipe de police suivait un trafiquant de drogue, de nuit, qui s'apprêtait à livrer un kilo d'héroïne. Il convenait de ne pas l'interpeller afin de pouvoir remonter toute la filière. S'apercevant qu'il était filé, ce délinquant prend la fuite, ce qui amène les policiers à intervenir.La demande de sanction envers ces policiers, restée sans suite, a été faite par écrit, et doit toujours figurer dans les archives, ainsi que la copie adressée au Ministère de l'Intérieur...

jogging.jpgDans son argumentation ECRITE, prenant les policiers pour des imbéciles, ce magistrat indique que le jogging n'étant pas une justification pour interpeller quelqu'un, tout ce qui a été fait ou découvert ensuite (1 kilo d'héroïne) était de ce fait nul et non avenu. Le délinquant a été libéré et la filière de trafiquant n'a pu être démontée... Mais ce magistrat n'en était pas à sa première bavure. Il m'avait un jour demandé une sanction (mutation) contre un membre de mon personnel pour le fait suivant :  un policier affecté au tribunal, en position de congé annuel, entend des hurlements émanant du bureau de ce magistrat. Il décide d'intervenir, entre et découvre le magistrat complètement paniqué, vert de peur, face à un individu armé d'un couteau. Il décide, de son propre chef, de neutraliser l'individu et demande au magistrat quelle suite il veut donner à cette affaire. Le magistrat ordonne de mettre l'individu dehors, en lui retirant son couteau toutefois. Deux jours après, il adressait au supérieur du policier, moi en l'occurrence, la demande de mutation de son "sauveur". J'en ai conclu évidemment que ce magistrat avait honte d'avoir montré sa panique devant ce policier et qu'il avait choisi de le chasser du tribunal afin de pouvoir conserver la tête haute... Autre cas, contrôle à 2 heures du matin d'un individu paraissant faire le guet. L'individu faisant l'objet d'une interdiction de séjour sur tout le territoire et d'une fiche de recherche pour une affaire d'homicide est alors interpellé. Ce magistrat le fait aussitôt libérer sans suite, car pour lui, ce contrôle n'était pas justifié par un taux suffisant de délinquance dans cette rue, et de ce fait on avait su qu'il était recherché uniquement lors d' un contrôle qu'il jugeait illégal... Ce qui me choque, c'est que ce magistrat a continué sa carrière paisiblement sans aucune sanction jusqu'à sa retraite... et ce ne sont que trois cas parmi une montagne d'anomalies de ce genre...

Chaque policier de France pourrait citer des dizaines de cas similaires prouvant qu'il est dangereux de laisser la justice sans contrôle et sans une VERITABLE hiérarchie, qui ne peut se confondre avec les syndicats... Le sentiment d'impunité n'est pas seulement anormal pour les délinquants... Par contre, beaucoup de policiers disent qu'il faut être maso pour continuer à prendre des risques  sur la voie publique en France, juste pour le plaisir de se faire taper dessus, à la fois par les malfaiteurs, les avocats, la presse... et les Juges ... Si c'est cela que veulent vraiment les Français, c'est un résultat extrèmement facile à obtenir, sans aucun effort de volonté... il suffit de le demander !


Il est aujourd'hui impératif de réformer notre système judiciaire qui va à l'aventure. La Justice administrative est aujourd'hui dans une même situation. Je citerai l'exemple de la dernière décision du gouvernement concernant l'accueil des élèves lors des grèves d'enseignants... Comment est-il possible que pour le même fait, des tribunaux administratifs ont décrété que l'accueil imposé par l'Etat n'était pas justifié alors que, par exemple, dans le secteur de Draguignan (Var), le Tribunal administratif a condamné 5 communes à 10 000 euros d'astreinte par heure de retard dans l'accueil des élèves. Est-ce cela une justice crédible ???... Que doivent penser les Français face à un tel deni de justice ?... qu'il y a des juges encartés au PS et des juges encarté à l'UMP... et que les citoyens sont désormais soumis à l'arbitraire !!!

Et si ces juges persistent à prétendre qu'ils sont débordés, il faudrait d'une part leur enseigner le management (ceux qui fréquentent les palais comprendront), d'autre part les décharger de toutes ces tâches indues qu'ils ne veulent pas abandonner à l'administratif et qu'ils gèrent mal, à savoir la délinquance routière (l'élément moral n'intervenant pas), les permis de conduire, les divorces, l'état civil, etc... ce qui allègerait très notablement la charge des tribunaux... Mais il faudrait surtout les débarrasser de cet apparat monarchique d'un autre âge et leur rappeler qu'il sont des fonctionnaires au service de la Nation. La déification doit être reportée à une date ultérieure...

Mais, là, ils perdraient un peu de leur toute puissance, et ça... c'est insupportable !... Alors continuons notre dérive à l'américaine et nous aussi, nous aurons nos procès pour tout et sur tout...

...et on a commencé avec cette femme agressée par une frite tapie sournoisement sur le sol d'un fast-food ... Combien va coûter à l'Etat cette frite inconséquente ???

Mais est-ce bien important, tout ce que je raconte ? car pendant ce temps ...

... notre bateau France se bat depuis quelques temps dans la tempête la plus terrible connue dans le monde depuis 70 ans, mais les Français s'en prennent au Capitaine parce que le café est tiède....

...le risque de naufrage est tel qu'il exige que tous les passagers se serrent les coudes avec l'équipage pour sauver l'essentiel, mais la France ne voit que le crépage de chignon de deux femmes à l'ego démesuré...


...il y a des troubles et des attentats dans le monde entier, mais les Français SAVENT que cela ne peut pas leur arriver !!!... à preuve, à chaque renforcement de Vigipirate, le nombre d'automobilistes qui ralent parce qu'on les empêche de stationner devant une école ou un lieu sensible !... ou qui crient au régime totalitaire sarkozyste si l'on demande de vérifier le coffre de leur voiture !... Non, mais, sont-ils bêtes ces flics !!! ça se voit bien que je ne suis pas un terroriste, voyons !!! et forcément tout ça, c'est parce que l'on vit sous la dictature, on n'a même plus le droit d'accrocher des guirlandes de Noël sur les caténaires du TGV !!!!

...quoiqu'on dise, les Français restent persuadés que des carnages islamistes du genre Bombay ne peuvent pas se produire en France. Si on prétend le contraire, c'est évidemment pour créer un régime policier destiné à brimer les pauvres pour faire plaisir à des amis de Mr Sarkozy... HELAS, je crains que  le réveil des Français ne soit très dur... continuons donc à nous mentir à nous mêmes...


...les géants de l'automobile dans le monde entier sont en limite de dépôt de bilan, licencient en masse et appellent au secours... mais chez nous ont hurle contre les chômages partiels destinés justement à éviter ce type de naufrage ... parfois, dans la tempête il faut se délester d'un peu de chargement pour sauver l'équipage et le bateau...mais hélas, les Français préfèrent toujours le naufrage au sauvetage...

...les denrées sont de plus en plus chères, mais les queues aux caisses sont de plus en plus longues...
...les Français affirment se restreindre sur l'alimentation alors qu'ils n'y consacrent que 12% de leur revenus en moyenne, (mais les sondages mentent évidemment sur ordre de Mr Sarkozy !!!) pendant qu'une terrible famine se répand dans le monde, chaque mois augmentant ce drame de plusieurs millions d'affamés... les Français se disent solidaires, en parole toutefois !!!   ... mais les pauvres d'ici sont des nantis  replets pour la plus grande partie du monde... et pleurer sur la cherté du poisson prouve au moins qu'on trouve du poisson à acheter ...

...par contre, annoncer cette année une explosion des ventes de cadres photo numérique et d'écrans plats ne donne pas la même image d'affamés qu'en Afrique où l'on gratte la terre à la recherche de quelques graines desséchées... mais c'est vrai qu'un cadre photo numérique contient peu de vitamines et d'oligo éléments essentiels !

...comme certains malades ont peur de consulter un médecin et préfèrent ignorer la maladie, les Français refusent de voir le danger et se réfugient entre les mains de quelques gourous politiques qui les endorment en leur susurrant qu'ils vont les sauver... Ce n'est plus de la politique de gauche, c'est de l'hypnose ...Mr Mitterrand n'avait-il pas utilisé les images subliminales de son visage introduites dans le générique du journal télévisé de TF1... Quand on arrive là, c'est qu'on reconnait prêcher une fausse religion . Mais si les Français ne se resaisissent pas, le choc sera rude, car la crise est là, qu'ils le veuillent ou non... Sa cause ne se situe pas en France mais dans l'ensemble du monde, l'Europe n'étant pas encore la plus touchée. Mais aucun doute n'est possible, le choc se ressentira par des vagues de chomage inéluctables... Il ne suffit pas de dire : "ce n'est pas bien ! je refuse !", cela n'y changera rien. Se serrer les coudes tous ensemble, faire le gros dos, accepter les efforts et limiter la casse est aujourd'hui la seule arme possible... et si un gourou prétend le contraire, donnez-lui une bêche, comme avait fait Mao, et envoyez-le planter des patates, ce sera peut-être la première fois qu'il sera utile au pays !!!.

...les Français se déclarent opprimés par les choix du Président Sarkozy en faveur des riches... mais ils sont aveugles sur les dégats mondiaux de l'économie, encore plus évident qu'en France... Par exemple, aux USA, cette année, les soupes populaires et oeuvres charitables sont dépassées par l'afflux de personnes démunies, qui ont célébré Thanksgiving plus modestement que jamais...  mais heureusement, au pays de l'abondance et de la surconsommation, la charité n'est pas encore en voie d'extinction. Plutôt que de brailler sur leur sort, ils aident les autres, EUX !... En France, tout est plus simple, tout ce qui va mal dans le Monde, c'est la faute de Sarkozy... tout ce qui va dans le bon sens, c'est ce qu'annonce la gauche...

...et c'est bien ce qui ressort du discours d'investiture de Martine Aubry qui reprend l'éternel discours qui a tué le PS : "les difficultés que connait notre pays sont directement dues à la politique économique de Mr Sarkozy"... Quelle impudence de la part de cette femme qui, par ses 35 heures, a détruit des milliers de petites entreprises française qui ne pouvaient plus faire face à la concurrence, les produits français coûtant plus cher que dans le reste du monde...  On en serait presque à prétendre que les patrons qui ont été conduits au dépot de bilan l'on fait juste pour faire plaisir à Mr Sarkozy . De tels propos sont insultants pour ces patrons qui se sont battus jusqu'au bout et insultants pour les travailleurs qui ont été jetés dans la précarité... Oui, on peut aujourd'hui affirmer que la gauche française porte une lourde responsabilité dans la précarisation de nombreux français, car le mensonge, la démagogie et la mégalomanie exacerbée ne peuvent que causer des dégats profonds dans notre pays, en le rendant inréformable et ingouvernable !...

m-l-king.jpgAux USA, Martin avait fait un rève, mais chez nous, avec Martine, c'est le cauchemar que l'on nous prépare...


...les pilotes d'Air France bloquent régulièrement les avions et les passagers innocents pour exiger plus d'avantages financiers, alors qu'ils peuvent gagner mensuellement le salaire de 11 smicards... Comme le déclare l'un d'eux, François Hamant, "En progressant dans l'ancienneté et les machines, on peut terminer à 15 000 euros. C'est une belle rémunération, on en a conscience, mais elle ne veut rien dire si on ne parle pas des conditions de travail. Arrivé à 60 ans, on a accumulé des décalages horaires, de l'ordre de 4 à 5 vols aller-retour par mois et on commence à être usé. La répétition de ces cycles de décalage est une agression pour le corps". Les conducteurs de car, où rien n'est automatisé et où chaque seconde compte, apprécieront... et leurs passagers aussi !!! alors, à quand le pilotage automatique dans les cars ??? et c'est vrai qu'un ouvrier des aciéries a une vie révée en comparaison de celle des pilotes, ce n'est pas un métier qui use !!!

...les patrons du CAC 40 qui gèrent mal leurs entreprises sont virés avec des indemnités qui permettraient souvent de renflouer, au moins partiellement les dites entreprises... et qui viennent se rajouter aux salaires indécents qu'ils se sont autorisés... Leurs parachutes dorés sont une abominable provocation en ces temps difficiles, mais qui démontrent surtout leur déchéance morale... Je ne vois guère d'émotion parlementaire sur ce sujet ... mais il est vrai que ceux qui parlent le plus de la pauvreté en France ont un train de vie qui devrait les conduire à la discrétion, comme les dirigeants de certains syndicats très engagés qui roulent avec de luxueuses berlines avec chauffeur en temps normal... sauf lorsqu'ils vont soutenir un piquet de grève où, tout à coup, ils se donnent un look très modeste..., très "peuple" !

...tout ce que dit et fait la droite est mal, et tout ce que la gauche annonce qu'elle va faire est magnifique.... mais quand la gauche est au manche, elle fait exactement ce que la droite faisait ...c'est à dire ce qu'elle peut parce que la France est devenue ingouvernable...
...et il y en a même qui prétendent que Mr Mitterrand était socialiste !!!... comme Fabius, Hollande ... vous savez ceux qui disent qu'ils haïssent les riches, mais qui paient (pas assez) l'impôt sur la fortune...

j ferry.jpg...comme ceux qui exigent que la France demande pardon pour la colonisation mais qui ont oublié que leur idole, Jules Ferry, était pourtant celui qui avait prononcé le premier manifeste impérialiste qui ait été porté à la tribune de l'Assemblée Nationale, et notamment cette phrase terrible qu'il osa prononcer : "Les races supérieures ont le devoir de civiliser les races inférieures" ...  Est-ce que le si subtil socialiste Julien Dray va clamer demain "Jules Ferry-Hitler, même combat" ???

Alors, je comprends mieux maintenant... si ceux qui prétendent nous guider nous mentent aussi effrontément (Plan B de Fabius par exemple), alors, oui, je comprends l'attirance des Français vers l'ANARCHIE et cela me consterne...

En 1789, on a coupé -injustement d'ailleurs- la tête d'un ROI de France, et aujourd'hui, on se retrouve avec une multitude de roitelets arrogants accrochés au rocher France comme des patelles...

...et comme aurait pu dire Christine Bravo, dans sa bourde célèbre sur l'Espagne, Monsieur Sarkozy est le Président du Royaume de France ........

Allen

17:02 Publié dans Blog | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu