Avertir le modérateur

09/07/2008

T'as pas cent balles ?...

 

Décidément, de mois en mois, la situation dans notre pays fait apparaître une aggravation du syndrome d'assistanat et de déresponsabilisation de la part de beaucoup de Français...

 

Nos concitoyens, hélas, ne se posent plus de questions, ils n'attendent que des réponses... Fortement poussés en cela par les partis politiques en perte totale de repères, ils ne se demandent plus ce qu'ils pourraient faire pour notre pays, mais ce que l'Etat DOIT FAIRE pour eux !... Et s'ils ne l'ont pas tout de suite, il leur faut un fusible sur lequel ils vont pouvoir exhaler leur rancœur voire leur haine... La lecture des commentaires dans la presse française est souvent considérée par les lecteurs étrangers comme une vision surréaliste du monde, un égocentrisme exacerbé, un abêtissement général, une incapacité d'analyse objective et une politisation haineuse porteuse de risque pour l'avenir...

Partout dans le monde d'aujourd'hui, les difficultés s'accumulent et les conséquences sont de plus en plus lourdes pour les populations... Et pourtant, ce sont les Français qui se plaignent le plus ! Regardez donc les manifestations des pêcheurs à Bruxelles... Seuls les pêcheurs français ont été interpellés pour avoir mis le feu à des bâtiments, dégradé des biens publics et exercé des violences. Seuls les pêcheurs français ont été traités de voyous !... alors que les autres se sont comportés en personnes civilisées, avec pourtant les mêmes problèmes...

Mais quand je vois des mères françaises au look bourgeois qui réclament à corps et à cris une augmentation de l'allocation de rentrée scolaire avec comme argument l'augmentation du prix des vêtements et des chaussures, je m'interroge... en dehors de l'école, ces enfants vont-ils totalement nus ?... Est-ce à l'école de payer les vêtements de tous les jours ?... Il en est de même pour la cantine que beaucoup souhaiteraient gratuite ... Ces parents n'ont donc même pas envisagé de nourrir leurs propres enfants ?... Alors, à tous ces parents-là, qui se considèrent comme irresponsables de leurs propres enfants, c'est la garde de ceux-ci qu'il faut leur retirer. Quand on est responsable, dans un pays civilisé, il faut s'interdire d'avoir plus d'enfants que ce qu'on est capable d'élever !... A moins de n'être que des bètes, de simple poules pondeuses !...

C'est trop facile, et même impudent, de créer, pour son seul plaisir, une famille nombreuse en faisant assumer par les autres les charges qui en découlent...que ces charges soient financières ou éducatives... Il ne faut pas non plus confondre politique de natalité et aviculture... Les familles touchent des allocations pour assumer une charge... Si cette charge n'est pas assumée, il n'y a plus de raison d'attribuer d'allocations...

 

377829476.jpgDans d'immenses régions du monde, les gens ont faim, sans espoir de changement, ils ont peur pour leur vie dans de nombreuses dictatures, leur vie ne s'imagine qu'au jour le jour, mais notre presse s'en moque comme de l'an 40.

Seules émergent ponctuellement quelques situations au gré des modes journalistiques, telles celles du Tibet, du Darfour, d'Haiti, des mariages forcés, de la mutilation des petites filles, sans qu'il vienne à quiconque l'idée d'une manipulation des idées à des fins moins avouables... On en parle sans cesse pendant 15 jours, le temps d'accuser le Président Sarkozy d'incompétence, et puis on passe à autre chose pour trouver un autre angle d'attaque. Souvenez-vous de ces débats haineux entre Français sur les infirmières bulgares, l'Arche de Zoe, le Darfour ou le Tibet...., le seul souci de la Presse étant de profiter du débat pour mettre en doute la compétence du Président de la République, voire de demander sa démission ou de faire convoquer son épouse devant une commission parlementaire. Les infirmières, ils s'en tapaient !...

 

Patientez encore un peu  ... la fin des dinosaures, c'est lui, le réchauffement climatique, c'est lui, la peste et le choléra, c'est lui, le vase de Soisson, c'est lui, l'élection de Georges W. Bush, c'est encore lui...Quel homme puissant ce Nicolas Sarkozy !

S'il y avait des Jeux Olympiques de l'hypocrisie, la France raflerait toutes les médailles !...

Pour ma part, je ne suis ni contre ni pour Mr Sarkozy, j'approuve certaines décisions, j'en regrette d'autres, mais il a été élu pour 5 ansu alors revoyons notre constitution et supprimons toute idée de durée de la fonction présidentielle par une majorité de Français et c'est donc une parfaite image de la démocratie. Par contre, tenter de le faire démissionner au bout de quelques mois, en le harcelant sans cesse ne me parait pas correspondre au choix des Français pour une durée de 5 années...ou alors revoyons notre constitution et supprimons toute idée de durée de la fonction présidentielle.... Et là, alors, à coup sûr, en très peu de temps, nous l'aurons vraiment la dictature que nos partis d'extrême droite et d'extrême gauche souhaitent pour la France, mais il sera trop tard pour pleurer car le ver sera  inattaquable dans le fruit.

Ne trouvez-vous pas bizarre l'inconstance de ces grandes campagnes d'émotion, on met le pays en ébullition pendant 15 jours sur ce qu'on présente comme l'AFFAIRE du quinquennat, et puis, le mal étant fait, on passe à autre chose... oublié le Darfour... Pffuit ! le Tibet !... le prix du pétrole est devenu plus important ces derniers temps ...  Et on prépare déjà d'autres débats artificiels, sur la réforme des armées, l'audiovisuel ... Laurent Fabius doit déjà nous concocter le plan ZZZ pour l'Europe pour faire oublier qu'il est l'auteur principal du grand naufrage de cet immense espoir de paix, tout ça pour simplement faire parler de lui... Qu'il ne s'inquiète pas, l'Histoire a déjà gravé dans le marbre son rôle de bourgeois-prédateur égocentrique...

464373043.jpg

En fait, Laurent Fabius, par sa mauvaise foi et son mensonge, a lésé la totalité des Français. En effet, le projet de Constitution Européenne apportait une modification extrêmement importante, la fin de la règle de l'unanimité. Si elle avait été acceptée, par exemple, la France pouvait baisser sa TVA sur la restauration sans s'occuper du veto allemand. Grâce à Fabius, une majorité de restaurateurs a voté contre la dite constitution sans se rendre compte qu'ainsi, ils se poignardaient eux-mêmes !... Alors, au lieu de pleurer aujourd'hui, qu'ils aillent demander à Mr Fabius pourquoi celui-ci leur a menti sciemment... alors que le Président Chirac avait tout fait pour réussir sa promesse... Pour Mr Fabius, il fallait tout faire pour empêcher l'adversaire de réussir, quitte à cocufier les Français !... Même si son action a fait imploser son parti qui s'était prononcé dans le sens opposé... Pour Laurent Fabius, ce qui est important c'est Laurent Fabius !...

On ne grandit pas les Français en manipulant l'opinion au gré des modes. On introduit le doute sur tout, on désacralise tout avec impudence. Ce fut le cas avec la libération tant attendue d'Ingrid Bettancourt. 

240181859.jpg

Des comités de soutien se sont créés un peu partout, certains dans le but louable de soutien de la famille de l'otage et de campagne pour éviter l'oubli. D'autres moins avouables pratiquaient la gesticulation dérisoire, la désinformation ou la dramatisation inutile relative à l'état de santé, et les informations contradictoires ont plutôt nui au dossier et fait monter bêtement les enchères. D'autres, encore moins avouables, servaient de faire valoir à quelques uns dans un simple but de médiatisation personnelle ou de visées politiciennes... Mais le pire revient à une certaine presse, tellement obsédée par le scoop avant tous les autres, qui a été jusqu'à compromettre l'action discrète de spécialistes des libérations d'otage par un tapage public allant jusqu'à annoncer par avance le détail des tentatives de libération comme cela a été le cas au moins par deux fois !...au risque même d'incident diplomatique comme avec le Brésil... Tout cela pour publier une info vraie ou fausse avant son concurrent !..

On retrouve la même situation dans des enquêtes de police où des journalistes sans déontologie, se permettent de dévoiler publiquement des informations clefs usurpées ou achetées faisant ainsi capoter l'enquête et des mois de travail policier ... exemple flagrant d'absence de sens moral de quelques journalistes-mercenaires dénués de tout civisme au prétexte de liberté de la presse...

 

L'effet pervers de cette information spectacle est très vite apparu après cette libération, lorsque des voix se sont élevées, dans les commentaires publiés dans la grande presse nationale, et qui atteignent les sommets de l'ignoble :

Voici quelques exemples de commentaires indécents de lecteurs que l'on pouvait lire dans la presse en version informatique, le 3 juillet 2008 au lendemain de cette libération :  " ...OUF on est libre plus de pub sur elle...", "ça fait 6 ans qu'on nous gonflait avec ingrid...Sarko a surtout joué le moulin à vent!...", "que voulez vous que ca me fasse qu'une grosse richarde est ete libere avec l'argent du contribuable francais...", "je ne pense pas que cela soit un acte gratuit, combien avons nous payé? ...", "Sarkozy devait la faire liberer avant la fin de l'année dernière. Encore une promesse non tenue", "les avions médicalisés et leurs aller-retours avec équipe médicale à bord sont aux frais du contribuable français. Depuis quand une affaire privée doit-elle coûter de l'argent au peuple? certainement dans la bonne tradition française...", "tu devrai prié pour les Français qui on fait l'erreur de votez pour un incapable, qui s'acharne pour une femme qui sait présenté aux élections de colombie et en plus qui nous regarde pas ...", "M'est avis qu'elle a plutôt été enfermée dans un appart de Bogotà et qu'on l'a sortie 2-3 fois dans la jungle histoire de...", "ah bon ??? elle bénéficie de quelle sécu ????? quelle mutuelle ?? encore pour notre pomme, tout ça !", "jememarre,  une véritable obsession ces journalistes, une idée fixe avec cette Betancourt,mais l'on s'en fout de sa vie,le soleil a continué a brillé sur la côte d'azur,résultat je n'achète plus de journeaux depuis des années a cause de ces emmerdeurs.", "QUE DES CONNERIES. Cela commence à me faire chier, c'est que de la merde, jusqu'à quand vont-ils nous enmerder avec des histoires holiwoodiennes pour nous detourner de véritables problèmes de la France.", "Sarko cherche à se faire de la pub. sur le dos d'ingrid et quoi encore?!!!"......

Je suis sidéré de voir tous ces Français, qui réclament sans arrêt de l'argent à l'Etat, des aides, des subventions, ou des avantages, se montrer aussi odieux avec cette femme, otage de la guérilla marxiste... On ose même avancer que sans doute, elle est restée tout ce temps dans le confort d'un immeuble bourgeois de Bogota, et qu'on l'emmenait en promenade en forêt une fois par an, pour faire des photos.... J'ai honte pour mon pays, honte de ces gens qui n'ont jamais rien fait que d'attendre que les autres fassent le boulot à leur place, honte de ces bourgeois obèses qui se prétendent prolétaires, honte de ces hommes politiques qui n'ont d'autre obsession que de faire carrière et d'avoir le pouvoir... J'ai honte pour ces anciens combattants qui, comme moi, ont un jour connu le danger,  en défendant pendant des années notre pays, avec pour toute récompense, sans se plaindre ni pleurnicher, une retraite de moins de 400 euros PAR AN pour avoir risqué leur vie au profit des autres.

Mais, peut-être est-cela qui manque à ces braillards immondes : la peur pour sa vie, l'incertitude du lendemain, la soif et la faim... Nos anciens ne disaient-il pas qu'une guerre de temps en temps, ça remettait les idées en place... les braillards se taisaient, les lâches se dévoilaient, les matamores se cachaient et les humbles s'émancipaient...

Notre pays serait-il devenu une vaste poubelle où l'on se vautre avec joie dans la saleté que l'on crée soi-même ?... Oh, nous ne sommes pas les seuls, nos journalistes ont contaminé par exemple leurs confrères suisses qui n'ont pas résisté à la pulsion malsaine de tenter de salir un peu plus cette affaire Bettancourt en affirmant que tout était une mise en scène et que les otages avaient été rachetés très cher !... On fait semblant d'oublier que depuis longtemps, le Président Uribe avait proposé une prime pour chaque combattant des FARC qui déposerait les armes en libérant des otages, ce qui n'avait rien à voir avec une rançon !... Le scoop, c'est d'appeler cela une rançon... alors que tout le monde a vu le responsable des geôliers des FARC après sa capture, il ne semblait vraiment pas ressentir la joie du nouveau riche !...

Et ces donneurs de leçon de morale, qu'avaient-ils à nous proposer pour obtenir une libération ?... Envoyer des cercueils pour récupérer les corps ?...

Mais je pense que la palme de l'indécence revient de droit à Ségolène Royal qui, au lieu de ressentir comme nous tous de la joie pour cette libération,  a préféré afficher une personnalité abjecte et vindicative associée à une médiocrité déconcertante, en utilisant cette libération pour tenter, une fois de plus,  d'attaquer le Chef de l'Etat en clamant, depuis le Québec, que évidemment Nicolas Sarkozy n'était pour rien dans cette libération... ce dont tout le monde se moque totalement !... Comportement tête à claque d'une petite gamine mal élevée, jalouse et envieuse de la meilleure note obtenue par sa voisine !!!...

Les Français commencent à comprendre à quoi ils ont échappé en ne confiant pas la magistrature suprême au cancre de la classe politique  !...

Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose, pensez-vous... Nous sommes bien dans le pays de Guignol, où on adore rosser le gendarme  !...par principe, même sans aucune raison...

Nous donnons ainsi, à l'étranger, l'image d'un peuple à la dérive, sur le plan de la morale et de l'intelligence.

On cherche trop à nous prendre pour de pauvres imbéciles !...

1967619945.jpgBernard Thibaud par exemple avec son histoire d'espionnage digne d'une mauvaise bande dessinée. Avec tout le matériel d'écoute en vente libre en France, voilà qu'on le piègerait avec, dans un haut parleur de sa grosse voiture de fonction, une carte de réseau informatique non branchée et pliée en deux... ce sont les bidouilleurs informatiques qui sont pliés en deux en entendant cela !!! En voilà, une découverte scientifique !!!  .... Et notre Ségolène nationale ?... encore un cambriolage chez elle ?.... Que peut-on rechercher chez elle ?... des idées ?... mais qui peut bien vouloir les idées de Ségolène ... d'autant que ça doit être bien difficile à trouver !... j'ai même lu un commentaire de lecteur sur le Nouvel Obs (journal de gauche !) annonçant même qu'elle se préparait son propre "attentat de l'Observatoire", en référence à M Mitterrand, parce qu'on ne parlait plus assez d'elle !... Il parait qu'elle pense sincèrement que Mr Sarkozy n'en dort plus et rase les murs à cause d'elle... Et pour une femme qui fait la morale aux autres, il est curieux que plus personne ne parle de sa condamnation pour le non paiement de salaires d'une employée . C'est l'histoire de la paille et de la poutre !... Tout comme cet autre personnage politique prétendument défenseur de l'ouvrier et des pauvres, Maxime Gremetz, que le Conseil des prud'hommes d'Amiens a condamné, le 8 juillet 2008 à verser plus de 50.000 euros au total à quatre anciens collaborateurs qui le poursuivaient pour licenciement abusif, un jugement que le député communiste dissident de la Somme a évidemment qualifié de "politique".

Autrement dit, ils interdisent aux autres de faire ce qu'ils font eux même !... On appelle ça un monopole, ... mais pas celui de la morale...

 

681703688.jpgJe voudrais vous rappeler un autre exemple très caractéristique de la manipulation de l'opinion des Français par la Presse : L'affaire des charniers de TIMISOARA en Roumanie, qui eut lieu en décembre 1989, lors de la chute du régime Ceaucescu.

Selon les chercheurs qui ont étudié cette fausse information, les charniers de Timisoara constituent une affaire médiatique, aboutissant à une massive désinformation du public sur la réalité des événements survenus en Roumanie. Elle semble essentiellement due à une compétition des médias entre eux, chacun reprenant l'information du concurrent en l'amplifiant. Le sociologue Pierre Bourdieu a appelé ce phénomène « la circulation circulaire de l'information ».

D'abord de quelques centaines de morts annoncés, les télévisions françaises ont annoncé jusqu'à 70 000 morts quelques jours plus tard, trouvés dans des charniers. Le journal L’Événement du jeudi 28 décembre 1989 a même titré "Dracula était communiste."

En fait, l'histoire retient aujourd'hui moins de 200 mort à Timisoara (seulement 96 selon les décomptes officiels). Les cadavres, dont les images avaient fait le tour du monde, avaient en réalité été sortis de la morgue d'un hôpital local avec la complicité de quelques habitants ; ils étaient issus du fonctionnement habituel de l'établissement, mais avaient été présentés comme le résultat des tortures et massacres du régime en place.

Avez-vous vu les mea culpa de la presse nationale ?... NON, Ceaucescu étant un dictateur, on pouvait fabriquer l'information sans crainte, chacun rajoutant quelques centaines de morts au chiffre qu'il lisait sur le journal de son concurrent. D'auto-intoxication en auto-intoxication, on a simplement créé une info artificielle monstrueuse prouvant l'absence totale de déontologie professionnelle des journalistes qui couvraient l'affaire. Le besoin de vendre de la copie a fait le reste...personne ne pouvait revenir en arrière, et avouer un manque de professionnalisme...

En fait, bien souvent, l'information que nous lisons a ce même niveau de fiabilité... Un ministre dit un jour : on va réfléchir sur tel point...et aussitôt vous lisez les titres racoleurs : le gouvernement a décidé !...   Ces dernier jours, GDF a souhaité une augmentation des tarifs ... le gouvernement a dit NON, mais vous lisez dans la presse : le gouvernement a décidé d'augmenter ....

Un autre exemple, en date du 7 juillet 2008 : une radio périphérique annonce l'échec total du plan français sur l'immigration rejeté par les 27 pays européens. Par contre, la Presse écrite nationale annonce unanimement le lendemain que tous les pays européens acceptent le plan français. Est-ce cela, une information fiable ?... Est-ce que liberté de la presse signifie droit d'intoxication ?...

Un exemple de titre racoleur dans le Nouvel Observateur du 02/07/2008 : "Les mineurs de plus de 13 ans vont être fichés..." . Ce titre dit clairement que le gouvernement va faire ficher par la police TOUS les enfants à partir de 13 ans .  Sonnez fanfare...Vite le Tocsin !...

En réalité, il s'agit bien de ficher, mais seulement les membres des bandes de jeunes délinquants multirécidivistes qui rendent la vie impossible aux Français, comme TOUS les pays du monde le font, afin de mieux suivre ce phénomène des bandes, sa sociologie interne, ses rites d'initiation et surtout de permettre de trouver une parade à une situation qui est UNANIMEMENT dénoncée dans les quartiers difficiles qui deviennent insensiblement des zones de non droit... Ce fichier Edvige contiendra des données sur les mineurs "susceptibles de porter atteinte à l'ordre public", notamment pour des violences urbaines. On a tous déjà vu ces petits guetteurs  de 13 ans, avec téléphone portable, chargés de prévenir les dealers à l'approche de la Police. Ils sont intouchables actuellement, alors qu'ils sont un rouage essentiel des bandes et du trafic de drogue.

Puisqu'on nous rebat constamment les oreilles sur la prééminence de la prévention sur la répression, n'est-il pas plus judicieux d'empêcher le crime plutôt que d'attendre qu'il soit commis pour commencer à s'y intéresser ?... Posez donc la question aux habitants-victimes de ces quartiers difficiles et vous aurez aussitôt la bonne réponse. Mais il faut aussi que la CNIL sorte un peu de sa cage dorée capitonnée et arrête de statuer sur le sexe des anges pendant que la peur s'installe dans de nombreux quartiers dès la nuit tombée. Il ne suffit pas de se voiler la face pour que le risque disparaisse !... C'est pire que de ne rien faire car on ne peut même pas tenter de parer le coup...

Il ne faut en outre pas demander à la police d'agir à l'aveuglette, de retrouver PAR MAGIE les auteurs de racket ou d'agression... Il faut cesser de croire que ce que l'on voit dans les séries télévisées est un reflet de la réalité... Le métier de flic est plus un métier de fourmi que de Rambo !!!... Il faut arrêter de se faire son petit cinéma sur des pseudos plans occultes, ou sur la patte du Chef de l'Etat dans chaque enquête de Police !... Ce serait oublier qu'au moins un flic sur deux est de sensibilité de gauche, comme ce serait un signe d'intelligence bien étriquée que de prétendre qu'une instruction non conforme émanant d'un haut personnage de l'Etat ne serait pas, AUSSITÔT , dénoncée par les syndicats policiers sur la place publique...

Mais faut-il aussi que ces policiers aient à leur disposition un outil efficace et que la politique soit cohérente, à la fois avec les moyens et avec les attentes de la société... Ce qui suppose que nos hommes politiques doivent au préalable se débarrasser de leur préoccupation UNIQUE de clientélisme, afin de ne pas aboutir à des inepties incompréhensibles, telle cette récente décision de nos voisins néerlandais d'interdire de fumer du TABAC dans les lieux publics ... tout en maintenant l'autorisation de fumer des joints, à condition que l'herbe ne soit pas mélangée à du tabac. (La Hollande est le seul pays de l'Union européenne à autoriser cannabis et haschisch dans les cafés sous licence depuis 1976). En conséquence, ceux qui mettaient un peu de tabac dans leur joint, pour diminuer l'effet du cannabis, devront désormais fumer de la drogue pure s'ils ne veulent pas être punis !!!!...  S'il vous plait ?... l'asile, c'est de quel côté ?...

Comment voulez-vous avoir des policiers crédibles avec des politiques démagogues et des textes impossibles à appliquer ?...

Un autre exemple ?...  Dans tous les domaines, en France, on exige la mise en place d'un principe de précaution, même dans les domaines où il n'existe pas le moindre début de commencement d'un soupçon de risque, tel les OGM ou le téléphone mobile.

Mais ce principe serait-il à géométrie variable en fonction de la démagogie ambiante ?...

Par exemple, dans un rapport mercredi 2 juillet 2008 aussitôt très apprécié à gauche, Human Rights Watch (HRW) accuse la France de violer les droits de l'homme dans sa lutte anti-terroriste. "La France se montre trop empressée à sacrifier les droits humains sur l'autel de l'efficacité. Pour être un vrai leader, elle devrait respecter les droits tout en s'opposant au terrorisme", affirme l'auteur du rapport, Judith Sunderland, dans un communiqué de l'ONG. C'est un peu demander à l'un des deux boxeurs sur le ring de s'attacher les mains dans le dos et de gagner quand même !...

Pourtant, en France comme dans les autres pays européens, les citoyens ressentent une angoisse certaine, principalement dans les transports en commun ou les grands rassemblements, face au défi du terrorisme aveugle et irrationnel, lié à des problèmes qui se situent généralement hors de notre propre continent... S'il n'y avait pas eu ces flics si décriés pour déjouer chaque année plusieurs projets d'attentat en France, nous aurions aujourd'hui quelques centaines de morts dans nos cimetières, et quelques milliers de blessés , comme en Espagne ou en Grande Bretagne dans les trains ou le Métro... 

Alors, à chacun son boulot, aux flics la défense préventive des victimes potentielles, à la CNIL, à HRW, à la Ligue des Droits de l'Homme et certains hommes de justice (?) la protection des auteurs...

Ces âmes généreuses de Human Rights Watch, dans leur guerre contre G.W.Bush et Guantanamo, se contentent de juger en n'écoutant qu'une partie, celle faisant l'objet de forts soupçons de terrorisme. Qu'importe, pour cette organisation plus acharnée à protéger les criminels que leurs victimes, qui dénonce :

"Les témoignages de personnes placées en garde à vue sur présomption d'implication dans le terrorisme semblent indiquer que la privation de sommeil, la désorientation, les interrogatoires constants et répétitifs, ainsi que les pressions psychologiques lors de la garde à vue sont monnaie courante".

Pour ma part, je n'ai jamais encore entendu un criminel chevronné venir m'interpeller dans la rue pour me dire haut et fort :"je suis un criminel"  mais bien au contraire : "je suis innocent, je n'ai rien fait" même s'il a les mains encore pleines de sang ... Curieux, les preuves sont toujours fausses, le gardé à vue a toujours avoué sous la torture et le juge est toujours pourri. Seul l'avocat est un honnête homme... On croirait vivre au moyen âge !...celui de l'intelligence au moins !...

 

Mais les Français sont indécrottables...Ils savent tout sur tout... Prenez encore cet exemple de l'arrestation au Mexique de la Française Florence Cassez. De très nombreuses âmes charitables regroupées en comités de soutien réclament à corps et à cris sa libération et clament son innocence... Qu'en savent-ils pour OSER cette exigence ?... Etaient-ils témoins sur place ?...Cette femme est française et elle se déclare innocente... Cela suffit-il ?...  Tous les assassins se déclarent innocents avant qu'on leur prouve le contraire !...

 

658022133.jpgRappelons que Florence Cassez a été arrêtée en décembre 2005 avec son ami Mexicain lors d'un raid de la police dans une maison de la périphérie de Mexico où trois personnes, dont une fillette de huit ans, avaient été retenues prisonnières pendant plus de deux mois. Une des victimes de cet enlèvement contre rançon l'a reconnue formellement comme étant l'un de ses ravisseurs et compagne du chef de bande. Mais bien sûr, pour le comité de soutien de Trifouilly-les-Perpètes, la police ment, les juges sont achetés, les victimes ont été payées pour ne pas dire la vérité, l'inculpée passait là par hasard, elle ignorait tout... Toujours la Théorie du Complot ! Et ce doit être forcément Monsieur Nicolas Sarkozy qui est derrière tout ça !... SARKOZY-DEMISSION !!!

 

D'ailleurs, en France, les exemples sont nombreux où l'on voit des personnalités connues prendre la défense d'assassins notoires. On a vu des comités de soutien et des avocats tout tenter pour empêcher l'extradition vers l'Italie d'un membre des brigades rouges, Marina Petrella 1445547724.jpg,condamnée en Italie en 1992 à la réclusion criminelle à perpétuité pour avoir tué un commissaire de police et grièvement blessé son chauffeur à Rome en 1981, ainsi que pour séquestration d'un magistrat, vol avec arme et attentats. Son cas suscita les protestations de l’extrême gauche française, qui estimait que la France a rompu sans raisons un engagement envers ceux qui avaient renoncé à la lutte armée.

 

Traduction en Français moyen : l'extrême gauche est du côté des assassins contre les victimes... à l'exemple de ce commentaire sur cette affaire lu dans le Nouvel Obs. du 10/06/2008 :  "C'est pas beau.  Merci la FRANCE de sarkozy c'est cela le pays des DROITS de L'HOMME !!!!!!!!  "...

Droits de l'Homme ou Droit des Assassins ????...

1200887470.jpgRegardons par exemple le cas de Mr Besancenot qui arborait, lors du congrès fondateur de son nouveau parti, l'effigie de Che Guevarra, comme symbole de sa propre lutte contre la droite, le PS, le PC, le Centre, les élections, la démocratie, le jour, la nuit, le temps qui passe, la police, les patrons, les ouvriers n'adhérant pas à ses idées et j'en passe...

 

Beau symbole en effet quand on connaît la longue carrière d'assassin de ce personnage élevé au rang de mythe... Selon Armando Lago, vice-président de l'institut de recherches Cuba Archive, 164 personnes ont été envoyées par Guevarra au paredon (peloton d'exécution) de la Cabaña qu'il dirigeait entre le 3 janvier et le 26 novembre 1959, date à laquelle il quitte sa carrière pénitentiaire. Cette célérité fait de lui le plus grand meurtrier de l'histoire de la révolution cubaine (216 meurtres au total), devancé seulement par Raúl Castro, le frère de Fidel, responsable, directement ou non, de 551 exécutions.

Un témoin clef de cette période, le père Javier Arzuaga, aumônier de la prison de la Cabaña, celui qui recueillait les confessions des condamnés et les accompagnait dans leurs derniers instants, affirme que des dizaines d'entre eux étaient totalement innocents : «Le Che n'a 1795418106.jpgjamais cherché à dissimuler sa cruauté, souligne-t-il. Bien au contraire. Plus on sollicitait sa compassion, plus il se montrait cruel. Il était complètement dévoué à son utopie. La révolution exigeait qu'il tue, il tuait; elle demandait qu'il mente, il mentait.» A la Cabaña, lorsque les familles rendaient visite à leurs proches, Guevara, comble du sadisme, allait jusqu'à exiger qu'on les fasse passer devant le mur d'exécution, maculé de sang frais... «Je crois qu'en définitive cela lui plaisait de tuer des gens», estime Huber Matos, qui, en qualité de commandante de la revolucion fut l'alter ego du guérillero argentin

 

A noter une citation du "Che" : "Je ne peux pas accepter quelqu'un qui n'a pas le même avis que moi." Une autre : "j'admire la haine qui fait de l'homme une froide machine à tuer". Lors de la campagne anti-batista, Che Guevara a exécuté lui-même un gosse de sa bande qui avait volé de la nourriture parce qu'il avait faim. Régis Debray, compagnon du Che, conseiller de François Mitterrand et ami très proche de son épouse Danièle, l'a décrit comme un homme profondément intolérant, autoritaire et violent.

Guevara a soutenu Fidel Castro, despote notoire, pour son accession au pouvoir. Et pourtant, même Fidel Castro s'est senti obligé de s'en débarrasser...Che Guevara était à Castro ce que les chemises noires étaient à l'hitlérisme. Alors, comment imaginer voir chaque jour des jeunes arborer sur leur t-shirt l'image d'un SS ? 

 

...et pourtant, O. Besancenot se revendique ouvertement du "Che", tout comme son attitude en ce qui concerne les FARC de Bolivie est pour le moins ambiguë !...

713290905.jpgMais il en faut plus pour Olivier Besancenot. Cette image sanglante ne lui suffit même pas. Olivier Besan1174266908.jpgcenot a reconnu être en contact depuis début juin 2008 avec Jean-Marc Rouillan, co-fondateur du groupe armé Action directe, condamné deux fois à la réclusion criminelle à perpétuité, pour les assassinats du PDG de Renault Georges Besse, en 1986, et de l'ingénieur général de l'armement René Audran, un an plus tôt. Rouillan est aujourd'hui en semi-liberté. La rencontre entre les deux hommes a eu lieu le 7 juin dernier à Marseille au cours d'un déjeuner commun, à l'occasion d'un meeting LCR auquel s'est rallié le terroriste sinistrement connu, paré pour l'occasion de l'auréole du démocrate modèle, sauce NPA ex LCR... Mais le lien est bien antérieur, puisqu' on retrouve dans l'organe de ce parti (numéro du 5 juin de « Rouge »)  un article du-dit ROUILLAN sur "l'enfer carcéral"...

En France, le dictateur, c'est donc celui qui est contre les FARC, contre Action Directe, contre Che Guevarra le serial-killer ... et le démocrate c'est Olivier Besancenot, comme c'est celui qui fabrique de fausses infos, de faux SMS, de faux PLANS B !...

1408601524.jpg624631167.jpg       ...c'est curieux, on n'a jamais parlé de dictature lorsque Mr Mitterrand pratiquait des écoutes téléphoniques illégales de journalistes et 1230861784.jpgd'artistes, lorsqu'on faisait exploser le Raibow Warrior, lorsque les suicides se multipliaient chez les proches du Président (dont M De Grossouvres dans le bureau contigu du Président ou Mr Bérégovoy ), lorsque les affaires financières éclataient partout (affaires Triangle Pechiney Urba-Techic Crédit-Lyonnais....) éclaboussant tout l'entourage proche du Président....

 

... on n'a jamais parlé de dictature lorsque Mr Bérégovoy, 1er ministre, en 1992, faisait intervenir des chars AMX 30 et des hélicoptères contre les barrages de routiers sur ordre de Mr Mitterrand ...

...mais on parle de dictature de Mr Sarkozy soupçonné de vouloir faire suspendre les permis de conduire des routiers les plus récalcitrants !...

On parle aussi de dictature de notre Président actuel qui n'a pas encore augmenté le pouvoir l'achat des Français... A l'étranger, on doit manquer de conscience politique, puisque L'INFLATION est à son plus haut niveau depuis dix ans au Japon, depuis plus de treize ans en Inde, depuis près de quinze ans en Allemagne… Qui dit mieux ? L'Espagne, peut-être, qui a annoncé une hausse « record » de ses prix à la consommation en juin, à 5,1 % en rythme annuel. Un niveau inconnu jusque là en Espagne. Une récente enquête démontre même qu'elle a poussé 24 % des Américains à couper dans leurs dépenses essentielles, comme… l'alimentation.

Bizarre, chez eux, on ne demande pas la démission du gouvernement ...

Le démocrates sont ceux qui hurlent après le bouclier fiscal de Mr Sarkozy, cadeau fait aux riches ...  Les dictateurs sont ceux qui ont relu les statistiques indépendantes qui ont constaté que 15 000 foyers ont touché un chèque du fisc dont les trois quarts ont un revenu fiscal annuel inférieur à 3 750 euros. Parmi eux, beaucoup de RMistes qui  sont propriétaires de leur résidence principale et doivent à ce titre s'acquitter de la taxe foncière, des retraités qui touchent le minimum vieillesse, etc.

Bizarre, le bouclier fiscal du dictateur profite aux foyers très modestes .... On nous aurait donc menti ???

Les démocrates protestent contre le régime policier français... Les dictateurs constatent que, policiers, gendarmes ou pompiers, les «dépositaires de l'autorité» sont de plus en plus pris pour cible et victimes de violences graves... Au total pour 2007, 25 117 agents ont été blessés volontairement l'an dernier en France, dont 3 451 dans les zones gendarmerie et 21 666 en zone de police nationale.

Bizarre, les flics doivent se taper entre eux, sans doute ...

Et si l'exception française était en fait celle de la dictature du mensonge, de la mauvaise foi et de la bêtise ?...

Je crois sincèrement que notre pays est véritablement dans la tourmente, mais non pas comme on le croit, à cause de ses gouvernants de droite ou de gauche, mais à cause de son peuple qui se complait dans une attitude d'assistanat qui conduit les politiques à la démagogie pour les rassurer et durer. A quand le remboursement des préservatifs pour tous...à quand les indemnités pour les jours de pluie et la dotation gratuite de crème solaire pour les jours de grand soleil...

Et comme des enfants trop gâtés, nous sommes furieux si cette année, le père Noël ne nous apporte pas le jouet commandé...

Rappelez-vous Mai 68, la révolution a démarré dans les milieux exclusivement bourgeois, et si tout n'a pas éclaté, c'est parce que le monde ouvrier avait compris le danger de cette fuite en avant surréaliste d'enfants de bourgeois qui soudain crachaient sur leur propres parents après en avoir bien profité...

Aujourd'hui, les bourgeois se disent de gauche ... de la gauche "caviar"... Comme en 68, ils prétendent défendre les ouvriers, les mains sur leur ventre dodu...

Mais si la France n'est pas devenue en 1968 la copie conforme de Cuba, ce n'est pas le Général De Gaulle qui a été le meilleur rempart de la démocratie, c'est le monde ouvrier qui a refusé l'aventure...  et qui a éjecté les étudiants bourgeois qui voulaient occuper les usines...

Mais est-ce qu'en 2008, on sera encore capable de cela ?... est-ce que la majorité des Français rêve vraiment au grand soir ? Il est temps de se réveiller et d753249580.jpge dire ce que l'on veut vraiment !...

Ce ne pourra plus être oui le matin, non l'après midi et peut-être le lendemain !...

 

 

                                                                                          Allen

 

 

 

19:32 Publié dans Blog | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu